Glyphosate : l'Agence nationale de sécurité sanitaire annonce le retrait de la vente de 36 produits dès 2020

Ces produits représentaient en 2018 près des trois quarts des produits à base de glyphosate vendus en France pour des usages agricoles et non agricoles.

Le logo de l\'Anses, le 7 juillet 2015, à Paris. 
Le logo de l'Anses, le 7 juillet 2015, à Paris.  (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Trente-six produits à base de glyphosate vont être retirés de la vente en France, a annoncé, lundi 9 décembre, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Ces produits représentaient en 2018 près des trois-quarts des produits à base de glyphosate vendus en France pour des usages agricoles et non agricoles, précise l'Anses dans son communiqué.

"Ils ne pourront plus être utilisés à compter de fin 2020, en raison de l'insuffisance ou de l'absence de données scientifiques permettant d'écarter tout risque génotoxique", ajoute l'Anses. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a parallèlement refusé d'autoriser quatre nouveaux produits.

L'Anses a engagé un réexamen de la totalité des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France. Cet examen intervient à la suite de la réapprobation pour cinq ans de l'herbicide controversé par l'Union européenne en 2017. Le processus doit s'achever fin 2020.