Glyphosate : amende record pour Bayer, condamné une troisième fois

Sanction record et troisième défaite judiciaire pour le groupe Bayer. Il est condamné à verser 1,8 milliard d'euros pour un couple américain atteint d'un cancer attribué au Roundup.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une victoire pour les Américains Alva et Alberta Pilliod. À San Francisco (Californie), un jury a condamné lundi 13 mai à leur verser 1,8 milliard d'euros. C'est la plus lourde amende infligée au groupe Bayer dans un procès du Roundup. Le couple a utilisé durant trente ans cet herbicide à base de glyphosate. Ils sont tous les deux atteints d'un cancer aujourd'hui. "On aurait aimé que Monsanto nous prévienne des dangers de l'utilisation de son produit", a commenté Alberta Pilliod.

Bayer fait appel

C'est le troisième revers judiciaire pour Monsanto aux États-Unis. Une nouvelle fois, le jury a estimé que l'entreprise aurait dû prévenir des dangers potentiels du désherbant. Le groupe allemand Bayer, propriétaire de Monsato, a fait savoir qu'il ferait appel de cette décision de justice. Aux États-Unis, plus de 13 000 ont été déposés contre la firme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Roundup est l\'un des principaux pesticides fabriqués par Monsanto.
Le Roundup est l'un des principaux pesticides fabriqués par Monsanto. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)