Cet article date de plus de trois ans.

Glyphosate : 8 000 procédures judiciaires engagées contre Monsanto aux Etats-Unis

L'entreprise a été récemment condamnée à verser 289 millions de dollars (250 millions d'euros) à un jardinier qui utilisait ce produit et a développé un cancer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'herbicide au glyphosate Roundup en vente à San Rafael, aux Etats-Unis, le 9 juillet 2018. (JOSH EDELSON / AFP)

Environ 8 000 requêtes judiciaires visent actuellement l'herbicide au glyphosate de Monsanto aux États-Unis, a annoncé jeudi 22 août le chimiste allemand Bayer. L'entreprise, qui vient de racheter Monsanto, a mis à jour le dernier chiffre circulant sur ces procédures, qui était "d'environ 5 000". Cette actualisation intervient peu de temps après la condamnation de Monsanto à verser 289 millions de dollars (250 millions d'euros) à un jardinier qui utilisait ce produit. 

C'est un tribunal californien qui a condamné l'entreprise à indemniser un jardinier atteint d'un cancer incurable, pour ne pas l'avoir suffisamment informé de la dangerosité de son herbicide au glyphosate, le RoundUp. Ce jugement retentissant a immédiatement fait plonger en Bourse Bayer, mettant en lumière l'important risque juridique associé au rachat de Monsanto, dont le groupe allemand a débuté l'intégration la semaine dernière.

Mais Bayer martèle depuis que "rien n'a changé" dans sa stratégie et ses objectifs, et qu'il demeure "très optimiste pour l'avenir de son activité", basée sur le rôle croissant de la chimie dans l'agriculture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Glyphosate

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.