Côte d'Ivoire : les enfants pris au piège de l'industrie du cacao

Une équipe d'Envoyé Spécial s'est rendue en Côte d'Ivoire pour enquêter sur le rôle des enfants dans l'industrie du cacao.  

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, les journalistes d'Envoyé Spécial croisent de nombreux enfants avec des pulvérisateurs sur le dos. Quel est le produit qu'ils pulvérisent ? "Tête rouge", répond un enfant. Rouge, c'est juste la couleur du bouchon. Ce produit est vendu partout à la lisière de la forêt. Il n'y a pas le nom de l'herbicide sur la bouteille. Les journalistes s'enfoncent dans la forêt et tombent sur un autre campement clandestin où il vont comprendre comment la forêt meurt.

Esclavage, travail des enfants et destruction de la forêt

"C'est pour tuer les herbes. On met ce médicament partout", explique un Ivoirien. Le journaliste se rend compte qu'il s'agit de glyphosate. "On connait le nom, mais on ne sait pas ce qu'il fait", ajoute l'Ivoirien interrogé, précisant que c'est ce produit que les enfants pulvérisent. Le glyphosate est un herbicide cancérigène probable d'après l'Organisation mondiale pour la santé et surtout terriblement agressif pour la végétation.

Depuis 25 ans, près de 90% de la forêt ivoirienne a disparu. Elle a été en grande partie remplacée par le cacao. En une semaine, nous avons découvert tous les crimes que l'industrie s'est engagée à faire disparaître : l'esclavage, le travail des enfants et la destruction de la nature. Pourtant, chaque jour, des dizaines de tonnes de ce cacao rentrent dans un circuit commercial normal.

Un adolescent disperse du glyphosate en Côte d\'Ivoire
Un adolescent disperse du glyphosate en Côte d'Ivoire (Capture d'écran franceinfo)