Agriculture : vers un retour des néonicotinoïdes dans les champs français ?

Publié Mis à jour
Agriculture : vers un retour des néonicotinoïdes dans les champs français ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
S. Ricottier, M. Cazaux, P. Laugaune, M. Le Rue - franceinfo
France Télévisions

Cet insecticide interdit depuis 2018 en Europe avait pu bénéficier d’une dérogation en France alors que les récoltes de betterave avaient été impactées par une attaque précoce de pucerons.

Alors que la saison de la betterave touche à sa fin, Alexandre Quillet est soulagé car sa récolte est bonne. Rien à voir avec celle de l’an dernier. "Quand je sème des betteraves, je sème pour faire 100 tonnes. La bonne année j’en fait 110, la mauvaise j’en fais 90. L’année dernière j’ai fait 58. C’était une catastrophe", se souvient-il.  Pour rappel, 2020 a été une année noire pour les producteurs qui ont subi des attaques précoces de pucerons, jaunissant les feuilles avant de les faire tomber. 

Déjà des alternatives

Et si les agriculteurs enragent, c’est parce que depuis 2018, leur meilleure arme face à ce fléau est interdite en Europe. "Tant que nous n’aurons pas de solutions alternatives, on ne pourra pas se passer des néonicotinoïdes si on veut être assuré d’avoir un résultat normal", prévient le producteur et président du syndicat betteravier de l’Eure. "Il y a déjà des alternatives avec l’installation de haies, de bandes enherbées, avec des rotations plus longues, avec des diminutions de doses des produits qui se font", rétorque Thibault Leroux, chargé de mission agriculture France Nature Environnement pour qui "il n’est pas acceptable d’obtenir une nouvelle dérogation sur l’ensemble des surfaces de betteraves en France". Cette dérogation devrait être actée ce dimanche, à l’issue d’une consultation publique qui dure depuis plusieurs mois. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.