Nucléaire : incendie "sans risque de radioactivité" à la centrale de Paluel

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de jeudi à vendredi dans la centrale nucléaire de Paluel, entre Le Havre et Dieppe. Selon la direction de la centrale, cela est "sans risque lié à la radioactivité" car les flammes sont parties d’une zone non nucléaire des installations.

(La centrale nucléaire de Paluel, en Seine-Maritime © MAXPPP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime), située face à la Manche, entre Le Havre et Dieppe, a été victime d’un incendie dans la nuit de jeudi à vendredi. Pour la direction de l’établissement, qui s’est exprimée dans un communiqué, cela ne représente pas de "risques liés à la radioactivité".

Pas de risques "liés à la radioactivité"

Cet incendie de métal s’est déclaré vers 22h30 dans une zone non-nucléaire de l’unité de production numéro 2 du site. Le site en compte quatre. Cette zone est en ce moment à l’arrêt pour maintenance. C’est d’ailleurs des travaux que seraient parties les flammes avant de toucher un condenseur, une machine refroidissant la vapeur produite par les turbines et composée de milliers de tubes d’acier.

71 pompiers et six heures d'intervention

La centrale a été totalement évacuée et 71 pompiers sont intervenus sur ce feu très spécifique et difficile à maîtriser. Selon la direction du site nucléaire, "il n’y a pas eu de blessé et pas de conséquence sur la sûreté de l’installation" mais il a fallu plus de six heures aux pompiers pour venir à bout de l’incendie. Ce vendredi matin, les installations étaient encore sous surveillance.