Nicolas Hulot répond aux questions des enfants sur la COP21

France Info lance ce mercredi l'opération #maplanète2050. Plus de 1.000 enfants viendront à Paris le 3 novembre 2015, trois semaines avant la Conférence climat 2015, pour montrer et expliquer les travaux qu’ils ont fait autour du climat et du développement durable. Mercredi matin, les élèves de CM1 de l'école Fourcroy à Paris ont posé des questions à Nicolas Hulot.

(Nicolas Hulot répond aux questions des enfants sur la Cop21 © Radio France / Christophe Abramowitz)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

France Info réunira 1.000 jeunes des cinq continents, qui auront travaillé sur des solutions pour le climat, le 03 novembre 2015 dans l’Auditorium de la Maison de la Radio. Ces enfants du monde entier, qui vont remettre un livre blanc à François Hollande, ont un sens aigu des problématiques liées à l'environnement. La planète qu'il faut sauver, les enfants d'aujourd'hui baignent dedans depuis leur naissance. C'est leur préoccupation numéro 1. La preuve, avec ces questions qu’ils sont adressées à Nicolas Hulot, au titre d'envoyé spécial du président Hollande pour la protection de la planète. Questions sur la COP 21, recueillies chez les CM1 de l'école Fourcroy à Paris.

Pauline : "Est-ce que vous avez des idées pour la réunion ou est-ce que vous n'allez faire que parler ?"

Nicolas Hulot :  "Paris ne doit pas être un moment où on va parler. Tout a été dit sur l’état de la planète, sur l’urgence. C’est un moment d’action. Si les jeunes devaient délivrer un message aux hommes politiques ce serait : 'arrêtez de parler, agissez, soyez inspiré'. "

Liam : "Est-ce que chaque pays a des projets ou vous allez inventer tout à la réunion ?"

Nicolas Hulot :  "Tout ne va pas démarrer fin novembre à Paris. Actuellement, à Bonn les négociateurs travaillent sur un texte qui doit être validé par 195 pays. Tout cela est en train de se préparer depuis des années et Paris est le point d’aboutissement. Quand la conférence va s’ouvrir, les points de divergence auront, je l’espère, été réglés. "

Benjamin : "Est-ce qu'à votre réunion, y'a des enfants parce que plus tard ce sera eux qui seront adultes et qui contrôleront un peu le monde ?"

Nicolas Hulot :  "Ce que les jeunes doivent comprendre, c’est que ce qu’il va se décider à Paris ils en seront ou les victimes ou les bénéficiaires. Le message que je voudrais leur délivrer : vous êtes familiers des réseaux sociaux, inondez-les, écrivez l’histoire à Paris, changez le monde, on est derrière vous. "

Benjamin : "Est-ce que tous les présidents ils sont chauds pour réussir à sauver la planète ?"

Nicolas Hulot :  "J’ai rarement vu une telle mobilisation à un tel niveau. C’est le côté positif. En ce qui concerne la France, on a un Président qui sur la diplomatie climatique a pris le leadership. On a besoin des chefs d’Etat, ce sont eux qui doivent utiliser leurs pouvoirs. L’avenir de la planète est dans les mains des chefs d’Etats. "

Nicolas Hulot répond aux questions des enfants sur la Cop21
--'--
--'--