Naufrage du "Grande America" : "La météo permettra les opérations de pompage aujourd'hui ou demain", assure François de Rugy

Invité de Sud Radio, vendredi matin, le ministre de la Transition écologique a expliqué que ces opérations "ne sont possibles que si le vent faiblit".

Le navire italien \"Grande America\" en feu au large des côtes françaises, le 11 mars 2019.
Le navire italien "Grande America" en feu au large des côtes françaises, le 11 mars 2019. (MARINE NATIONALE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus qu'une question d'heures. Les opérations de pompage des hydrocarbures autour du Grande America devraient démarrer "aujourd'hui ou demain", a assuré François de Rugy sur Sud Radio, vendredi 15 mars. Le ministre de la Transition écologique a expliqué que ces opérations "ne sont possibles que si le vent faiblit". "Nous faisons tout pour limiter l'impact possible type boulettes ou galettes de fioul", a-t-il ajouté. Le Grande America a sombré au large de La Rochelle après qu'un incendie s'est déclaré à bord du navire italien, dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 mars.

On ne minimise pas les risques. Nous faisons la transparence totale. Pas de syndrome du nuage de Tchernobyl, nous disons la vérité : il y a une nappe de pétrole en mer à 300 km des côtes.François de Rugysur Sud Radio

La Gironde et la Charente-Maritime ont placé leurs services en "phase de pré-alerte". Les deux départements anticipent la possible pollution des côtes par la nappe d'hydrocarbures.

François de Rugy a rappelé que "cela pose la question des carburants que nous utilisons dans les navires. Nous avons engagé une transformation du transport maritime pour abandonner le fioul lourd dans les cargos."