Hydrocarbures retrouvés en Loire-Atlantique et en Vendée : "de grandes similarités avec le fioul de propulsion du Grande America", selon la préfecture

La préfecture rappelle par ailleurs qu'il ne faut ni toucher ni ramasser ces galettes d'hydrocarbures.

Des galettes de fioul lourd ont été signalées sur plusieurs plages de Loire-Atlantique et sur une plage de Vendée.
Des galettes de fioul lourd ont été signalées sur plusieurs plages de Loire-Atlantique et sur une plage de Vendée. (GOOGLE MAPS)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"De grandes similarités avec le fioul de propulsion issu du navire Grande America, qui a sombré dans le golfe de Gascogne le 12 mars 2019" ont été identifiées après la découverte de galettes d'hydrocarbure sur des plages de Loire-Atlantique et de Vendée en début de semaine, rapporte jeudi 20 février la Préfecture maritime de l'Atlantique dans un communiqué.

"Sur les plages les plus touchées, quelques dizaines de kilogrammes de produits polluants ont été récupérés, ainsi que plusieurs oiseaux portant des traces d’hydrocarbure", indique la préfecture.

Des survols aériens au-dessus du lieu du naufrage du Grande America

Les prélèvements ont été transmis au CEDRE, le Centre de Documentation de Recherche et d’Expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux, et des moyens satellitaires, aériens, nautiques et terrestres ont été déployés. Les examens ont mis en évidence de "grandes similarités" avec le fioul qui s'était répandu en mer après le naufrage du porte-conteneurs roulier Grande America en mars 2019. Des survols aériens ont également été réalisés au-dessus du lieu du naufrage du Grande America.

"Aucune pollution en mer n’a été détectée depuis le déclenchement de l’alerte. Cependant, les conditions météorologiques, actuellement dégradées dans le golfe de Gascogne, rendent difficiles la détection de polluants en mer, dont l’expérience montre qu’ils pourraient être pris entre deux eaux", explique encore la préfecture.

Une surveillance renforcée du littoral et des approches maritimes des Pays de la Loire est maintenue. La préfecture rappelle qu'il ne faut ni toucher ni ramasser les galettes, et informer la mairie, la gendarmerie ou les sapeurs-pompiers de leur présence.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.