Cet article date de plus d'un an.

REPLAY - Sécheresses, « méga-bassines » : la guerre de l’eau est-elle déclarée ? Le débat du Talk franceinfo

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo
Radio France

Après un record de 32 jours sans pluie cet hiver, c’est l’été 2023 qui s’annonce anormalement chaud. C'est le sujet du Talk franceinfo. Tous les soirs, à partir de 18 heures, Manon Mella et ses invités débattent avec les internautes de la chaîne Twitch de franceinfo.

Alors que le printemps 2023 est bien entamé, le déficit de pluie est de 10% en moyenne en France. La moitié nord du pays a récemment connu de forte pluie mais la région PACA ou les Pyrénées-Orientales n'ont pas permis de recharger les nappes phréatiques. En outre, l'été 2023 s'annonce anormalement chaud avec possiblement plusieurs périodes caniculaires. Conséquence du changement climatique, la raréfaction de l’eau provoque des conflits environnementaux et politiques. 

Manon Mella reçoit  Agnès Ducharne, hydrologue, climatologue et directrice de recherche au CNRS ainsi que Étienne Monin, journaliste au service "Sciences, Santé, Environnement" de franceinfo. 

"Une crise mondiale imminente"

Dans un rapport publié le 22 mars 2023, l'ONU alerte à propos d'une crise mondiale "imminente" alors que les pénuries d'eau tendent à se généraliser. "L'humanité est en train d'épuiser goutte après goutte cette source de vie", a déclaré le secrétaire général des Nations unies, António Guterres. 

En effet, en France, 2 000 communes ont connu l'été dernier des problèmes d'approvisionnement. Un rapport d'inspection interministériel rendu public rend compte de la gestion de la sécheresse de l'été 2022. Celui-ci dénonce notamment le manque d'anticipation des préfets de département. 

Rejoignez-nous dès 18 heures du lundi au vendredi sur la chaîne Twitch de franceinfo pour participer au Talk de Manon Mella. Une heure d'échange, d'éclairage, et de débat autour de sujets d'actualité et de société.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.