Cet article date de plus de deux ans.

Martinique : la Montagne Pelée connaît un regain d'activité sismique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Martinique : la Montagne Pelée connaît un regain d'activité sismique
France 3
Article rédigé par
S. Aramon, Martinique La 1ère, I. Palmer - France 3
France Télévisions

En Martinique, le volcan de la Montagne Pelée a repris de l'activité. Il n'y a pas de signes d'éruption, mais les scientifiques ont observé suffisamment de changements pour passer en vigilance jaune, samedi 5 décembre. 

La Pelée, comme on la surnomme, domine la baie de Saint-Pierre, en Martinique. Comme chaque volcan, il ne faut se fier aux apparences : samedi 5 décembre, le site est passé du vert au premier seuil d'alerte, la vigilance jaune, en raison d'un regain d'activité sismique. "Ce ne sont pas les signe précurseurs d'une éruption, estime Marc Chaussidon, directeur de l'Institut de Physique du Globe de Paris. Mais, bien sûr, un volcan qui est en réactivation a plus de chances d'évoluer vers une éruption qu'un volcan qui n'est pas en réactivation".

Des drones et des antennes sismiques

Pas d'inquiétudes à avoir donc, mais la surveillance accrue des experts est de mise. La multiplication des séismes sous-marins et des remontées de gaz sont des éléments à prendre en considération : des drones et antennes sismiques permettront d'affiner les observations. La Montagne Pelée est entrée pour la dernière fois en éruption le 8 mai 1902, faisant 30 000 morts.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.