Littoral méditerranéen : le pollueur paiera la facture de la marée noire

En duplex depuis La Ciotat (Bouches-du-Rhône), la journaliste Noémie Dahan nous informe sur le nettoyage de la pollution aux hydrocarbures. 

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

On ignore encore le temps qu'il faudra pour nettoyer les plages et rochers du littoral méditerranée, pollués par les hydrocarbures relâchés en mer après la collision de deux navires au large du Cap Corse le 7 octobre. Mais qui va payer la facture ? "Le préjudice n'a pas encore été officiellement chiffré, mais on sait déjà qu'il va s'élever à des dizaines de millions d'euros, et ce sont les assureurs des deux bateaux entrés en collision qui vont régler la facture", explique la journaliste Noémie Dahan.

Un procès aura lieu

"Ils ont déjà mandaté une société spécialiste de la dépollution, une entreprise bretonne créée il y a cinquante ans, spécialisée dans les marées noires. C'est elle désormais qui est à l'œuvre sur le terrain, et elle le restera au mieux jusqu'au mois de février. De son côté, le parquet de Paris a diligenté une enquête. Cela signifie qu'il y aura un procès qui va permettre de déterminer les responsabilités et les coûts de chacun. Mais une chose reste très difficile à évaluer : le préjudice environnemental et touristique", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Une opération de dépollution aux hydrocarbures sur la plage de Pampelonne, à Ramatuelle, le jeudi 18 octobre 2018.
Une opération de dépollution aux hydrocarbures sur la plage de Pampelonne, à Ramatuelle, le jeudi 18 octobre 2018. (DOMINIQUE LERICHE / MAXPPP)