Les trois mesures du gouvernement pour favoriser les voitures moins polluantes

Certificat de qualité, bonus pour passer du diesel à l'électrique, création de bornes de recharge… La ministre de l'Ecologie détaille ses propositions dans "Le Parisien".

La ministre de l\'Ecologie, Ségolène Royal, essaie une voiture électrique lors d\'une conférence sur l\'environnement à Lyon (Rhône), le 15 octobre 2014.
La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, essaie une voiture électrique lors d'une conférence sur l'environnement à Lyon (Rhône), le 15 octobre 2014. (PHILIPPE MERLE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Quelle forme prendra la lutte contre la pollution aux particules fines, dont la nocivité n'est plus à démontrer ? Visiblement celle d'une aide aux voitures électriques, ou à celles jugées moins polluantes que les autres. La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, annonce trois mesures dans Le Parisien du mercredi 4 février.

La création d'un "certificat de qualité"

Coup d'œil dans le rétroviseur. La "pastille verte" ? Posée sur la voiture, elle permettait, en 1998, aux voitures jugées peu polluantes de circuler lors des pics de pollution. Cinq ans plus tard, elle était supprimée.

Dans Le Parisien, Ségolène Royal annonce son retour. "Nous avons décidé d'inscrire dans la loi le principe de zones de basse émission qui permettront aux grandes villes d'y restreindre la circulation en n'autorisant que certains types de véhicules", déclare-t-elle. Sera mis en place "un certificat de qualité que les véhicules propres pourront apposer derrière leur pare-brise".

Ce certificat vert donnera des "avantages". Les collectivités, développe-t-elle, pourront autoriser ces véhicules "à circuler dans les voies de bus" ou leur faire "bénéficier du stationnement gratuit"

Un bonus pour passer du diesel à l'électrique

Pour encourager les propriétaires de véhicules diesel à les remplacer par des voitures électriques ou hybrides, la ministre de l'Ecologie annonce un bonus qui sera respectivement de 10 000 et 6 500 euros.

A partir d'avril, cette somme sera accordée pour l'achat d'une voiture électrique ou hybride en remplacement d'une vieille voiture diesel, "à condition, a précisé Ségolène Royal sur i-Télé, de mettre au rebut une vieille voiture diesel". Le véhicule doit être âgé de 13 ans ou plus pour pouvoir bénéficier de cette mesure.

La création de 7 millions de bornes de recharge

Ségolène Royal entend "inciter les Français à passer à l'électrique". A cette fin, a-t-elle déclaré au Parisien"nous allons installer en France 7 millions de points de recharge, qui deviendront obligatoires dans les parkings publics, les gares, les aéroports, les centres commerciaux. Le nouveau crédit d'impôt de 30% permet en outre aux particuliers de s'équiper en bornes."

Elle annonce aussi qu'en ville, "tous les ministres devraient rouler en voiture électrique" pour faire des économies de carburant, et que les flottes des administrations "devraient suivre le même modèle".

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.