"Les nappes phréatiques se portent bien" en Savoie et en Haute-Savoie, assure un hydrogéologue du BRGM de Lyon

L'an dernier à la même époque, on y publiait les premiers arrêtés de sécheresse. Cette année, les risques seront "faibles".
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Pays de Savoie
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Parc national de la Vanoise en été (photo d'illustration). (VINCENT ISORE / MAXPPP)

"Les nappes phréatiques se portent bien" en Savoie et en Haute-Savoie, assure François Craftes de Paulet, hydrogéologue au BRGM de Lyon, le Bureau de recherches géologiques et minières qui surveille les ressources et les risques des sols et sous-sols. Il était l'invité de France Bleu Pays de Savoie mercredi 29 mai.

"On a eu des précipitations assez conséquentes sur la période hivernale 2023-2024 donc les nappes se portent bien, décrit l'hydrogéologue. Pour les deux départements Savoie et Haute-Savoie, on est sur des cumuls de pluie nettement supérieurs aux normales donc on a des recharges des nappes phréatiques assez conséquentes et des niveaux plutôt hauts, voire très hauts, dans certains secteurs".

Un mois de mai particulièrement pluvieux

Sur ces deux départements, il est en effet tombé une fois et demie de pluie en plus que la normale pour un mois de mai, rappelle France Bleu Pays de Savoie. C'est la quatrième meilleure période de recharge depuis les années 1960.

La situation est donc meilleure que l’année dernière : "À la même période l’an dernier on commençait déjà à avoir des arrêtés préfectoraux pour la sécheresse, rappelle François Craftes de Paulet. On atteignait déjà le premier seuil de vigilance pour certains départements".

Cet été, il y a donc un faible risque de nappes phréatiques vides, prévoit le BRGM : "On est plutôt sur un risque faible de sécheresse hydrologique, pas de situation critique comme on peut le connaître dans d’autres départements à l’échelle nationale".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.