Les Haïtiens arrivés illégalement aux Etats-Unis après le séisme du 12 janvier seront expulsés

La ministre américaine de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, se veut ferme sur le sujet."Les Haïtiens doivent être là-bas pour contribuer à la reconstruction de leur pays, il ne s'agit pas d'une occasion pour émigrer", sentence-t-elle.

La ministre américaine de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano. 22/01/10
La ministre américaine de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano. 22/01/10 (AFP Javier Soriano)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La ministre américaine de la Sécurité intérieure, Janet Napolitano, se veut ferme sur le sujet.

"Les Haïtiens doivent être là-bas pour contribuer à la reconstruction de leur pays, il ne s'agit pas d'une occasion pour émigrer", sentence-t-elle.

Drôle de réponse de la part du pays de migrants N°1 au monde.

En parallèle, Washington avait fait savoir que les Haïtiens qui se trouvaient aux Etats-Unis au moment du séisme seraient autorisés à y rester 18 mois, mais cette disposition ne s'appliquera pas à ceux qui ont quitté le pays depuis.

Les Etats-Unis n'ont accordé mercredi aux Haïtiens en situation irrégulière que le Statut de protection provisoire, reconnu dans des circonstances exceptionnelles.