Cet article date de plus de six ans.

Les épaves de bateaux fleurissent sur les côtes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Les épaves de bateaux fleurissent sur les côtes
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

De nombreuses épaves de bateaux gisent sur les côtes françaises. Un danger pour l'environnement. Reportage de France 2.

Sur une plage à Lorient, dans le port de Rochefort, et même à terre dans le Finistère, partout, se retrouvent des bateaux abandonnés. Face à cela, les professionnels sont impuissants. "Le propriétaire du chantier n'a aucune autorité sur la destruction du bateau sans l'aval du propriétaire", explique à France 2 le responsable d'un chantier nautique. Car la destruction des bateaux revient à la charge des propriétaires, et contrairement aux voitures, il n'existe pas de casse pour les navires.

Un officier de marine, responsable d'une plage près de Lorient où se trouve une dizaine d'épaves s'explique. "Les plus dangereux sont ceux qui sont sur béquille, si en pourrissant ils venaient à tomber de leur calage", détaille Alexandre Guyot, commandant du port de commerce de Lorient. Pas de nom, donc aucun moyen d'identifier les propriétaires. Les risques sont écologiques, en plus d'une pollution visuelle.
Cette situation s'explique grâce au passé. Dans les années 1960, le premier bateau fait de polyester sort de chantier. Des bateaux légers, résistants et peu cher grâce au plastique. En 2013, la France comptait près d'un million d'unités.

Vers une mesure cet été ?

Stephane Morvan, directeur de chantier, n'hésite plus à lancer des procédures pour faire évacuer les bateaux. Mais les débouchés ne sont pas nombreux pour le polyester, ce qui pose problème. Un laboratoire de Charente-Maritime vient de poser un brevet. L'idée est de réutiliser le polyester qui peut devenir "des mobiliers d'intérieur, des lames de terrasse, du dallage" explique Sébastien Papin, chef de projet chez Cermatex.
Les parlementaires envisagent face à cette situation de mettre en place une taxe à l'achat des bateaux pour favoriser leur recyclage. La mesure pourrait être adoptée cet été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.