Cet article date de plus d'onze ans.

Le ministre de l'Immigration, Eric Besson, a annoncé "un dispositif exceptionnel d'accueil en France des victimes"

Selon le ministère, ce plan est "temporaire" et comprend un "allègement des conditions du regroupement familial".Eric Besson estime que "la réaction de la France doit être à la hauteur de sa tradition républicaine d'accueil, de solidarité, et d'humanité, et des liens historiques et culturels profonds qu'elle entretient avec le peuple haïtien".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Immigration, Eric Besson. 22 février 2008. (France 3)

Selon le ministère, ce plan est "temporaire" et comprend un "allègement des conditions du regroupement familial".

Eric Besson estime que "la réaction de la France doit être à la hauteur de sa tradition républicaine d'accueil, de solidarité, et d'humanité, et des liens historiques et culturels profonds qu'elle entretient avec le peuple haïtien".

Le dispositif comprend trois mesures:
- "Un allègement des conditions du regroupement familial" alors que "près de 80.000 ressortissants haïtiens vivent en France et ont certains membres de leurs familles concernés par la catastrophe en Haïti"
- "Des facilités accordées pour la délivrance des visas pour visites familiales"
- La délivrance de "visas et autorisations de séjour à titre humanitaire pour les victimes dont l'état de santé nécessite un traitement médical spécialisé en France".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.