Le gouvernement veut mettre en place une écotaxe de 1,50 euro à 18 euros sur les billets d'avion à partir de 2020

La ministre des Transports l'a annoncé, mardi. Cette mesure, décidée lors du deuxième Conseil de défense écologique, sera intégrée au projet de loi de finances 2020 et s'appliquera à toutes les compagnies aériennes.

Un avion sur le tarmac de l\'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val d\'Oise), le 8 juillet 2019.
Un avion sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val d'Oise), le 8 juillet 2019. (JOEL SAGET / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le gouvernement veut mettre en place une écotaxe de 1,50 à 18 euros sur les billets d'avion à partir de 2020 pour tous les vols au départ de la France, sauf vers la Corse et l'outre-mer et sauf vols en correspondance, a annoncé la ministre des Transports, Elisabeth Borne, mardi 9 juillet. Cette mesure, décidée lors du deuxième Conseil de défense écologique, sera intégrée au projet de loi de finances 2020 et s'appliquera à toutes les compagnies aériennes.

Dans le détail, l'écotaxe ne s'appliquera qu'aux vols partant de France et non à ceux arrivant. Elle sera de 1,50 euro en classe éco pour les vols intérieurs et intra-européens, de 9 euros pour ces vols en classe affaires, de 3 euros pour les vols en classe éco hors de l'Union européenne et de 18 euros pour ces vols en classe affaires, a précisé la ministre.

Selon Elisabeth Borne, cette taxe devrait rapporter 182 millions d'euros à partir de 2020, qui seront consacrés à des investissements pour des infrastructures de transports plus écologiques, notamment le ferroviaire.