Cet article date de plus de douze ans.

Lancement du 2e Plan santé-environnement

Le Plan santé-environnement pour 2009-2013 s'attaque à l'exposition de la population aux substances toxiques
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La pollution par le plastique (© France)
Le Plan santé-environnement pour 2009-2013 s'attaque à l'exposition de la population aux substances toxiquesLe Plan santé-environnement pour 2009-2013 s'attaque à l'exposition de la population aux substances toxiques

Doté d'un budget de 490 millions d'euros, ce plan en douze points phares entend réduire les expositions aux molécules chimiques et biologiques présentes dans l'air, l'eau, l'alimentation et les sols, susceptibles d'affecter la santé.

Les femmes enceintes ou en âge de procréer et les enfants sont particulièrement visés par ce plan.

Mis au point par les ministères de la Santé et le secrétariat d'Etat à l'Ecologie, ce Plan est une déclinaison des engagements du Grenelle de l'Environnement.

Il prend acte que, selon l'Organisation mondiale de la Santé, la pollution atmosphérique serait responsable de plus de 30.000 décès prématurés en France et de 300.000 en Europe. Et que, selon une étude de l'Institut de veille sanitaire (INVS), 5 à 10% des cancers seraient liés à des facteurs environnementaux.

Six substances "prioritaires" comme le mercure, les PCB, les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), le benzène et les composants organiques volatiles associés, les dioxines ou l'arsenic devront avoir diminué de 30% entre 2007 et 2013.

Un Plan particules sera mis en place pour lutter contre les fines poussières émises par le chauffage au bois et la circulation qui suscitent des irritations capables de dégénérer en asthme ou en allergies: elles devront, pour les plus fines (les PM2,5), avoir diminué de 30% en 2015 par rapport à aujourd'hui.

Les femmes et les enfants d'abord


50 millions d'euros sont consacrés à la protection des femmes et des enfants avec une surveillance accrue des jouets, cosmétiques, textiles et matériaux qui leur sont destinés.

Des contrôles ciblés seront conduits et dès 2010, des campagnes d'information seront lancées auprès du grand public et des femmes enceintes. Le Plan suggère de modifier le classement de certaines substances, afin de rendre leurs usages plus contraignants pour les industriels.

Il s'attaque surtout aux "CMR" - les substances cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (qui altèrent la santé reproductive) -, particulièrement préoccupantes au plus jeune âge et pouvant "conduire à des déficits fonctionnels, des maladies chroniques et des pathologies à plus long terme comme les cancers".

Le formaldéhyde est spécifiquement visé. Il est très présent dans l'environnement quotidien (mousses isolantes, laques, colles, vernis, encres, résines, papier, produits ménagers, dans certains médicaments, cosmétiques et textiles).

L'étiquetage des matériaux de construction et de décoration sera rendu obligatoire dès 2011 et le contrôle des bâtiments accueillant des enfants , renforcé. Ceux construits sur des sites pollués devront être identifiés d'ici 2013. Une expérimentation de surveillance de la qualité de l'air dans 300 crèches et écoles sera également lancée à la rentrée.

Voir aussi:
>> Le second Plan national santé-environnement sur le site du gouvernement

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.