Cet article date de plus de cinq ans.

La transhumance des moutons en Bretagne

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La transhumance des moutons en Bretagne
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les moutons et les chèvres gratifient une partie de la population bretonne d'un défilé sur cinq kilomètres. L'affluence est plus importante que prévue.

Des menhirs de Carnac au bord du golfe du Morbihan. 5 kilomètres de transhumance loin des alpages, pour le plus grand bonheur des Bretons. "C'est extraordinaire de voir une transhumance au bord de la mer, c'est pour ça que quand on a vu ça, on s'est dit qu'il fallait aller voir ça", s'enthousiasme cette habitante venue assister au spectacle. "Cela a été accueilli plutôt pas mal, vu le nombre de personnes qu'il y a. C'est assez inattendu", se félicite Olivier Borderiou, garde du littoral. Il faut dire qu'ici, les héros du jour ont un rôle primordial. Ce sont les jardiniers de ces alignements millénaires.

Rebelote dans six mois

Pour entretenir le site, leur meilleure arme est leur appétit si particulier. "On a une végétation qui est assez pauvre et qui n'est pas forcément mangée par tous les animaux. Eux, ces moutons, apprécient cette végétation", constate Marc-Antoine Michau, responsable de l'entretien des sites mégalithiques. Quasiment disparue il y a 30 ans, l'espèce des Landes de Bretagne est devenue précieuse. Pour regagner leurs prés pour l'été, ces 150 bêtes sont entourées de bergers aguerris. Cet été, les moutons laisseront place aux touristes, ils ne reviendront paître autour des menhirs qu'en novembre prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.