Cet article date de plus d'onze ans.

La baisse des déchets collectés dans l'agglomération parisienne s'est nettement accélérée en 2009

Selon le syndicat intercommunal jeudi, elle a atteint 3%, soit 73.000 tonnes de déchets en moins.Depuis 2001, le volume des déchets baissait en moyenne de 0,7% par an sur le territoire des 84 communes (dont Paris) du Syndicat intercommunal de Traitement des Ordures ménagères (Syctom) de l'agglomération parisienne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (France 3)

Selon le syndicat intercommunal jeudi, elle a atteint 3%, soit 73.000 tonnes de déchets en moins.

Depuis 2001, le volume des déchets baissait en moyenne de 0,7% par an sur le territoire des 84 communes (dont Paris) du Syndicat intercommunal de Traitement des Ordures ménagères (Syctom) de l'agglomération parisienne.

En 2009, la baisse des déchets encombrants a été particulièrement spectaculaire (-10,9%) dans l'agglomération parisienne, tandis que celle des déchets ménagers (le bac vert à Paris), a diminué de 2,3% et celle issue de la collecte sélective, de 2,7%.

Cette évolution "témoigne de la baisse du pouvoir d'achat et des difficultés sociales", mais elle montre également que "d'autres modes de production et d'autres habitudes de consommation sont possibles", a estimé François Dagnaud, adjoint au maire de Paris et président du Syctom de l'agglomération parisienne.

Mais pour atteindre les objectifs du Grenelle de l'environnement - réduire de 7% le volume global des déchets d'ici 2014 - il va falloir "développer davantage le recyclage" et "mettre la pression sur les producteurs de déchets", a-t-il indiqué, évoquant notamment l'emballage excessif.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.