Cet article date de plus de treize ans.

L'UE craint un échec au sommet de Copenhague

L'Union européenne est déçue par le manque de résultats dans les négociations internationales sur le climat
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la Commission européenne José Manuel Durao Barroso met en garde contre le rique d'impasse à Copenhague (© France)
L'Union européenne est déçue par le manque de résultats dans les négociations internationales sur le climatL'Union européenne est déçue par le manque de résultats dans les négociations internationales sur le climat

A moins de deux mois de Copenhague, les responsables européens se montrent de plus en plus sceptiques quant aux chances de parvenir à un accord.

"Il n'y a pas encore de compromis (...) On est encore à des kilomètres de Copenhague et il reste moins de 60 jours de négociations", a déclaré le chef de l'Unité Climat de la Commission européenne.

Le négociateur européen a fait état de "mouvements", de "déclarations d'intentions", mais aussi "d'obstructions" au cours des deux semaines de négociations à Bangkok. "Chacun est retourné dans sa tranchée et n'en sortira qu'à Copenhague", a-t-il commenté.

Artur Runge-Metzger ne veut pas encore trancher. "On ne fait jamais d'accord avant le dernier jour (...) Les négociations dureront jusqu'au 18 décembre, mais attention, parce que le 18, ça ferme".

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a pris lui moins de précautions. "A ce stade des négociations, nous sommes dangereusement proches d'une impasse", a-t-il affirmé vendredi dernier à Copenhague. "La voie devant nous est difficile, et nous ne devons pas nous laisser distraire par des discussions sur un Plan B, sinon nous finirons par un Plan E pour échec", a-t-il mis en garde, car "comme l'a dit récemment une ONG, il n'existe pas de Plan B, car nous n'avons pas de Planète B".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.