L'UE a promis lundi de débloquer près de 430 millions d'euros pour Haïti, à court et moyen terme

Les ministres européens des Finances ont décidé d'octroyer une première aide humanitaire d'urgence de 92 millions d'euros.La Commission de Bruxelles s'est, elle, engagée à hisser son effort à 30 millions d'euros. Par ailleurs, 107 millions d'euros de fonds européens seront débloqués, pour la réhabilitation du pays.

(© Communauté européenne, 2007)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les ministres européens des Finances ont décidé d'octroyer une première aide humanitaire d'urgence de 92 millions d'euros.

La Commission de Bruxelles s'est, elle, engagée à hisser son effort à 30 millions d'euros. Par ailleurs, 107 millions d'euros de fonds européens seront débloqués, pour la réhabilitation du pays.

Ce mardi, cet appel de fonds est déjà financé à hauteur de 19%, soit 105 millions de dollars indique le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU. "Cela va dans la bonne direction, on espère que cela va continuer", déclare sa porte-parole, Elisabeth Byrs.

A ces 229 millions d'aide d'urgence, au moins 200 millions d'euros supplémentaires seront injectés par la suite, à moyen et long termes, en vue de la reconstruction.

La France, quant à elle, va attribuer 10 millions d'euros à l'Onu pour répondre à sa demande d'aide d'urgence, a annoncé lundi le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner. La Grande-Bretagne a triplé son aide d'urgence à 20 millions de livres (22,6 millions d'euros).

"L'ONU nous a demandé une série d'actions qu'on va évaluer: soutien logistique de bateaux et hélicoptères pour faire arriver l'aide, unité de police pour protéger la distribution de l'aide ", ainsi que réparation des routes, a déclaré à son arrivée à Bruxelles le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, dont le pays préside l'UE.

La France débloque 20 millions d'euros
La France a annoncé lundi avoir débloqué 20 millions d'euros dans le cadre de l'aide d'urgence à Haïti, dont la moitié versée aux Nations unies pour répondre à sa demande d'aide d'urgence en faveur d'Haïti, a annoncé Bernard Kouchner. L'aide française depuis le séisme "s'élève à ce stade à environ 20 millions d'euros", précise Matignon. Sont pris en compte dans ce total "des moyens humains et matériels mis en place par les ministères concernés" mais pas les moyens militaires engagés dans les opérations de sauvetage.

L'appel de l'Onu vise à récolter 562 millions de dollars. Plusieurs pays ont déjà répondu à cet appel lancé vendredi. Les Etats-Unis ont promis 100 millions de dollars, l'Australie 8,99 millions, l'Australie 8,99, le Brésil 15,5 millions, le Canada 53 millions de dollars, la Chine 5,4, le Danemark 7,4, l'UE 4,3 millions.

Cette aide s'ajoute aux deux millions d'euros de fonds débloqués en urgence pour le Programme alimentaire mondial et à l'annulation de la dette haïtienne pour un montant de 54 millions d'euros.

Paris est enfin prêt à participer activement au contingent de la force européenne de gendarmerie, qui devrait être envoyé sur place pour sécuriser la distribution de l'aide.