Cet article date de plus de dix ans.

L'est du Japon risque jeudi une coupure d'électricité à grande échelle si la consommation ne baisse pas

C'est ce qu'a indiqué jeudi le ministre de l'Industrie.Avec l'arrêt des centrales nucléaires et du fait de la vague de froid qui touche aujourd'hui l'est du Japon, la consommation électrique a fortement augmenté, malgré les interruptions géographiques planifiées, a expliqué Banri Kaieda.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Secouristes dans la neige, près de Miyako, région dévastée par le séisme (17 mars 2011 (AFP/ROSLAN RAHMAN)

C'est ce qu'a indiqué jeudi le ministre de l'Industrie.

Avec l'arrêt des centrales nucléaires et du fait de la vague de froid qui touche aujourd'hui l'est du Japon, la consommation électrique a fortement augmenté, malgré les interruptions géographiques planifiées, a expliqué Banri Kaieda.

Si les entreprises et citoyens ne font pas tous les efforts pour minimiser leur consommation électrique, la mégapole de Tokyo pourrait être plongée dans le noir jeudi soir.

"Ce matin déjà, la consommation était déjà presque égale à la production, ce qui signifie que ce soir et cette nuit, au moment des pics traditionnels de consommation, les besoins pourraient excéder largement l'offre, et engendrer une imprévisible coupure de courant à grande échelle", a-t-il prévenu. "Pour éviter cette situation, je demande aux entreprises comme aux citoyens d'éteindre systématiquement tous les appareils électriques allumés inutilement ou dont l'usage n'est pas indispensable", a imploré le ministre.

EPCO a déjà mis en oeuvre depuis lundi un dispositif de coupures planifiées à l'avance et réparties par sections géographiques afin de réguler la demande. Toutefois, ces mesures de précaution pourraient ne pas suffire cette nuit, à cause de la consommation des systèmes de chauffage électriques.

"Samedi, trains et métros de Tokyo seront réduits, économies d'électricité obligent. Beaucoup de sociétés ont suspendu leurs activités", a indiqué la correspondante à Tokyo de l'AFP sur .

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.