Cet article date de plus d'onze ans.

Incident à la centrale nucléaire du Tricastin

Les opérations de maintenance ont été suspendues sur le réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le réacteur n°2 de la centrale du Tricastin était arrêté depuis le samedi 31 octobre. (© France 3)
Les opérations de maintenance ont été suspendues sur le réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)Les opérations de maintenance ont été suspendues sur le réacteur n°2 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)

Un incident est survenu lors du déchargement d'une partie des barres d'uranium, a annoncé EDF vendredi dans un communiqué.

"Un des 157 assemblages combustible" (barres d'uranium) est" resté accroché" à l'intérieur de la piscine du réacteur nucléaire "lors des opérations de déchargement du combustible", indique EDF.

"Dès la détection de cet écart, les opérations de maintenance ont été suspendues pour permettre la résolution de ce problème technique. Le bâtiment réacteur a été fermé de façon préventive et une surveillance continue mise en place", ajoute le groupe.

"La direction de la centrale propose de classer l'événement au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale, ndlr), qui compte sept échelons", est-il précisé.

La centrale nucléaire du Tricastin, implantée sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux, est équipée de quatre réacteurs à eau sous pression de 900 mégawatts (MW).

Le réacteur n°2 était arrêté depuis le samedi 31 octobre pour rechargement du combustible nucléaire et opérations de maintenance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.