Hawaï veut interdire certains types de crème solaire nocifs pour les coraux et la faune marine

Des composants de ces crèmes provoquent le blanchiment et la mort de certains coraux, selon un étude.

Des baigneurs sur la plage de Hanauma Bay, à Hawaï, lors d\'une visite de Barack Obama sur l\'île, le 29 décembre 2009.
Des baigneurs sur la plage de Hanauma Bay, à Hawaï, lors d'une visite de Barack Obama sur l'île, le 29 décembre 2009. (JEWEL SAMAD / AFP)

Votre crème solaire vous protège, mais elle peut faire du mal à l'environnement. C'est la raison qui a poussé Hawaï à voter, mardi 1er mai, l'interdiction de certains types de crèmes, qui contiennent des composants nocifs pour les coraux et l'écosystème marin en général. Si cette loi est ratifiée par le gouverneur de cet Etat américain, elle entrera en vigueur en 2021.

Le texte interdit la vente à Hawaï de crèmes solaires contenant de l'oxybenzone ou de l'ethylhexyl methoxycinnamate, qui ont "un impact nocif significatif sur l'environnement maritime d'Hawaï"

En 2015, une étude publiée dans une revue spécialisée a établi que ces composants pouvaient causer le blanchiment et la mort des coraux, rapporte le Guardian. Elle a aussi conclu qu'ils pouvaient perturber la reproduction de nombreuses espèces marines , des oursins aux phoques. Ils ont aussi un impact neurologique et hormonal sur certains poissons.

la même année, une ONG locale avait mesuré la quantité de crème scolaire que les baigneurs laissent chaque année dans l'océan. Elle avait conclu, rappelle le New York Times, que plus de 185 kilos de crème solaire se déposaient en moyenne chaque jour sur le récif de Hanauma Bay, prisé des touristes, où en moyenne 2 600 personnes se baignant chaque jour.