Hawaï : des fils de verre s'échappent du volcan en éruption et s'accumulent sur l'île

Il s'agit de "fils de lave très fins" créés "lors des jaillissements de lave hyper-fluide".

De la lave jaillit du volcan Kilauea, à Hawaï, le 23 mai 2018.
De la lave jaillit du volcan Kilauea, à Hawaï, le 23 mai 2018. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le volcan Kilauea de l'île d'Hawaï étonne chaque jour plus encore. En éruption depuis début mai, il déverse lentement de la lave sur l'île et dans l'océan Pacifique et dégage des panaches de fumée et des vapeurs toxiques irritantes. A ceci s'ajoutent désormais des "pluies de fils de verre", comme le souligne le HuffPost vendredi 1er juin. Ces fils, qui étonnent les habitants sur les réseaux sociaux, sont appelés des "cheveux de Pélé", du nom de la déesse hawaïenne du feu, précise Mashable (en anglais).

"De la laine de roche naturelle"

Il s'agit de "fils de lave très fins, de la véritable laine de roche naturelle", décrit le site Planet Terre. Ils sont créés "lors des jaillissements de lave hyper-fluide", continue le site. "Les gouttelettes de lave sont étirées par le mouvement de projection, filées, et figées dans l'air sous forme de très fins filaments."

L'agence américaine de géologie et sismologie (USGS) a noté leur présence sur l'île d'Hawaï. "Les cheveux sont portés par le vent et s'accumulent au sol", note l'USGS dans un bulletin (en anglais) publié jeudi 31 mai. Elle précise que le vent peut les emporter "très loin".