Guatemala : ensevelis sous les cendres du volcan de Feu

Après l'éruption du volcan de Feu, de nombreuses personnes sont mortes ou portées disparues au Guatemala. Les autorités ont suspendu les recherches pour raison de sécurité. Mais, par tous les moyens, les habitants espèrent retrouver leurs proches ensevelis.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Au Guatemala, le volcan de Feu menace toujours. Les secouristes ont cessé les fouilles officielles devenues trop dangereuses. Mais des habitants continuent les recherches. À mains nues ou avec du matériel rudimentaire, des familles cherchent leurs proches dans les villages engloutis par les cendres. "On a besoin de machines ici. Toute ma famille est sous les décombres. (...) Même si on ne trouve plus que des os et des corps en décomposition, on veut les enterrer", explique Eufemia Garcia, une rescapée.

109 morts et de 200 disparus

Dans des paysages de désolation, les habitants s'accrochent à quelques photos de leurs proches disparus. Hier, vendredi 8 juin, les secouristes et les engins ont dû s'éloigner du volcan qui gronde toujours. Certains blessés sont transportés par avion vers le Mexique. L'aide et la solidarité s'organisent. Un bilan provisoire fait état de 109 morts et de 200 disparus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme dans les ruines du village de San Miguel Los Lotes au Guatemala, le 5 juin 2018. 
Un homme dans les ruines du village de San Miguel Los Lotes au Guatemala, le 5 juin 2018.  (FABRICIO ALONZO / ANADOLU AGENCY / AFP)