Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "Ça m'a permis de me relever" : Greta Thunberg raconte dans "Envoyé spécial" comment son action pour le climat l'a aidée à sortir de la dépression

En dix-huit mois, une petite Suédoise timide, atteinte du syndrome d'Asperger, est devenue l'icône mondiale de la lutte pour le climat. Greta Thunberg et son père ont accepté d'accorder une interview à "Envoyé spécial". Dans cet extrait, ils reviennent sur la dépression qu'a traversée l'adolescente.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Comment vit-on le passage, en dix-huit mois, de l'anonymat d'une écolière suédoise au statut d'icône mondiale de la lutte pour le climat ? Pour une émission spéciale dédiée aux jeunes qui changent le monde, "Envoyé spécial" a pu interviewer Greta Thunberg. "C'est arrivé si vite ! Et je ne comprends toujours pas pourquoi ! s'exclame la jeune fille. C'est encore un choc pour moi... mais dans le bon sens."

Depuis que sa fille milite passionnément contre le réchauffement climatique, Svante Thunberg la voit s'épanouir. "Jour après jour, elle grandit, elle franchit des étapes, et elle en est à un point où elle réalise des choses auxquelles elle n'aurait même pas rêvé il y a dix-huit mois." 

"J'ai toujours été différente des autres, et ça n'a pas toujours été simple"

L'action contre le dérèglement climatique a même représenté une planche de salut pour l'adolescente. Atteinte du syndrome autistique d'Asperger, elle traversait une grave dépression depuis ses 11 ans. "J'ai toujours été différente des autres, confie Greta, et ça n'a pas toujours été simple, parce qu'on me traitait différemment. Je suis sortie de cette dépression, ça a pris du temps, poursuit-elle, mais au bout d'un moment, j'ai commencé à me sentir mieux. J'ai retrouvé un sens à ma vie."

"La raison pour laquelle ça s'est arrangé, c'est que j'arrivais à me faire entendre"

"Au début, quand Greta a décidé de se lancer dans ce combat, ma femme et moi avons dit non, bien entendu, se souvient son père. Mais elle n'a pas changé d'avis et, très vite, on a vu toute l'énergie que ça lui apportait." Elle qui ne mangeait plus se remet à manger, parle à nouveau aux gens... 

"La raison pour laquelle ça s'est arrangé, analyse Greta, c'est que j'arrivais à me faire entendre, à changer les choses. Et ça m'a permis de me relever, d'être heureuse à nouveau."

Extrait d'une interview à retrouver en intégralité dans "Greta, l'icône du climat", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 23 janvier 2020.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

\"Ça m\'a permis de me relever\" : dans \"Envoyé spécial\", Greta Thunberg raconte comment son action pour le climat l\'a aidée à sortir de la dépression 
"Ça m'a permis de me relever" : dans "Envoyé spécial", Greta Thunberg raconte comment son action pour le climat l'a aidée à sortir de la dépression  (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)