Greta Thunberg : la jeune militante écologiste boycottée par plusieurs députés de l'Assemblée nationale

L'Assemblée nationale a reçu dans l'après-midi du mardi 23 juillet, l'égérie des jeunes pour la lutte contre le réchauffement climatique. À 16 ans, la Suédoise Greta Thunberg dérange une partie de la classe politique. Certains députés ont boycotté son  intervention. 

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elle a répondu à l'invitation d'un collectif de 162 députés. Le Président de l'Assemblée nationale l'a reçue très officiellement pendant une demi-heure. À seulement 16 ans, Greta Thunberg interpelle. Cette lycéenne suédoise s'est fait connaître l'an dernier en faisant la grève de l'école. Chaque vendredi, elle se rend devant le parlement avec sa pancarte, pour alerter sur le réchauffement climatique.

Leader de sa génération 

 "Puisque personne ne fait rien, c'est à moi d'agir. C'est mon devoir moral de faire ce que je peux", affirmait la jeune militante écologiste au micro d'un média suédois. Son slogan est rapidement repris par des milliers de jeunes en Europe. Propulsée leader de sa génération, elle monte à la tribune de la Cop24 pour adresser un message très ferme aux dirigeants politiques. C'est pourquoi, sans doute, sa venue divise à l'Assemblée nationale. Son ton très mordant irrite à droite et à l'extrême droite. 

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Greta Thunberg lors de son discurs devant les députés, à l\'Assemblée nationale le 23 juillet 2019
Greta Thunberg lors de son discurs devant les députés, à l'Assemblée nationale le 23 juillet 2019 (LIONEL BONAVENTURE / AFP)