Épinal : réduire ses déchets grâce à des poules

15 familles ont été sélectionnées pour ce test. Une équipe de France 3 revient sur cette initiative.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour protéger la planète, chacun peut agir au quotidien. Depuis quelques jours, le quotidien de la famille Dupont a un peu changé. Désormais, cette famille-test doit nourrir deux poules avec ses déchets alimentaires.

Pour Sandra Dupont, c'est une opération militante et gagnante. "Ce n'est pas une contrainte du tout et comme ça, les déchets ne vont pas à la poubelle, ils servent à nourrir des petites poules qui en échange nous donneront des oeufs", confie la mère de famille au micro de France 3.

Le principe du projet

15 familles ont été sélectionnées par le syndicat de collecte des déchets de la région d'Épinal. Le contrat est simple : en échange de deux poules et d'un poulailler, les familles s'engagent à peser la nourriture donnée aux animaux.

Une poule est capable d'ingurgiter 150 kilos de déchets alimentaires par an. Un argument de poids doublé d'un autre bénéfice : d'ici quelques jours, elles devraient se mettre à pondre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un poulet à Loué (Sarthe), en juillet 2008.
Un poulet à Loué (Sarthe), en juillet 2008. (GUY DURAND / PHOTONONSTOP / AFP)