Environnement : ramasser les mégots devient tendance

Remplir une bouteille de plastique avec des mégots ramassés par terre est devenu tendance. Un geste simple à la portée de tous pour nettoyer son environnement.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En une heure à peine, un groupe de bénévoles parisiens a ramassé des milliers de mégots. Des gants de protection, une bouteille plastique et un œil attentif, la recette est simple. Un juin dernier, le hashtag #fillthebottle, "remplissez la bouteille" en français, encourage les internautes à sortir de chez eux et poster le fruit de leur travail sur internet. "Le but ce n'est pas de nettoyer les rues (...) moi, du haut de mes 18 ans, je ne vais pas pouvoir nettoyer toutes les rues de Paris (...) l'enjeu est beaucoup plus profond : c'est de sensibiliser", estime Amel Talha, cocréatrice du #fillthebottle.

Quinze ans à disparaître

Quand les fumeurs n'ont pas de poubelle à portée de main, d'autres solutions existent comme les cendriers écologiques. Un geste pour l'environnement, car un seul mégot contient 4 000 substances chimiques. Il peut polluer 500 litres d'eau et mettre jusqu'à quinze ans à disparaître complètement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mégots de cigarettes mettent plus de 10 ans à se dégrader dans la nature, sans compter les produits toxiques qu\'ils contiennent.
Les mégots de cigarettes mettent plus de 10 ans à se dégrader dans la nature, sans compter les produits toxiques qu'ils contiennent. (FRED TANNEAU / AFP)