Environnement : les sargasses envahissent les Antilles et plombent le tourisme

Cette algue brune et malodorante envahit les plages de la Guadeloupe et de la Martinique (DOM), au point de rendre l'activité touristique très faible durant plusieurs semaines.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le 5 juin est la journée mondiale de l'environnement à l'initiative des Nations unies, et à cette occasion, cap sur la Martinique (DOM). L'île est confrontée à la présence des sargasses, des algues brunes qui envahissent le littoral par séquence. Elles sont de retour en ce moment sur les plages et dans les ports avec leur couleur marron, et leur odeur d'œuf pourri. "Dès que vous avez des sortes de petits culs-de-sacs, malheureusement ça forme des pièges", explique Pascal Saffache, maître de conférences à l'université des Antilles.

40% de chiffre d'affaires en moins

Si le vent va balayer cette pollution, elle va néanmoins stagner encore quelque temps. Ces algues viennent du nord du Brésil, poussées par les vents et courants marins vers les Antilles. Résultat : plages désertes et hôtels vides. La sargasse peut représenter 40% de chiffre d'affaires en moins. "On travaille seulement sur les locaux, les touristes ne sont pas là", confirme Christopher Thélamont, responsable du bar La Playa.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plage de Bois Jolan, à Sainte-Anne, en Guadeloupe, le 23 avril 2018.
La plage de Bois Jolan, à Sainte-Anne, en Guadeloupe, le 23 avril 2018. (HELENE VALENZUELA / AFP)