Environnement : faire du vélo leur rapporte de l'argent

Pour inciter ses salariés à venir travailler à vélo, une société toulousaine participe à un challenge interentreprises. Objectif : parcourir le plus de kilomètres possible tout en arrondissant ses fins de mois.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

0,25 centime d'euro du kilomètre pour une petite mise en jambe et dix kilomètres pour se mettre en forme. Ces collègues profitent du soleil pour se donner rendez-vous. Direction leur entreprise. Gros avantage : en vélo, on dépasse les autos et les taxis, pas de bouchons et toujours le même parcours. Trente minutes plus tard, les cyclistes toulousains sont sur leur lieu de travail.

200 euros à gagner

Autre avantage : leur société participe à un genre de challenge interentreprises avec pour objectif de parcourir un maximum de kilomètres en quinze jours. C'est le patron qui a mis en place ce système d'indemnités. Il participe aux efforts de ses salariés en parcourant plus de trente kilomètres par jour. "Le vélo, c'est bon pour les collaborateurs et l'environnement", affirme Bruno Lhoste, le PDG d'Indiggo. Des indemnités plafonnées à 200 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT