Environnement : du sursis pour les sacs plastiques à usage unique

L'interdiction des sacs à usage unique est une nouvelle fois repoussée au mois de juillet. La ministre de l'Écologie veut laisser plus de temps aux clients et commerçants pour s'adapter.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans cinq mois les sacs plastiques à usage unique auront totalement disparu. Leur interdiction totale a une nouvelle fois été reportée. Elle sera effective au 1er juillet. À Issy-les-Moulineaux tout le monde s'adapte. Une poissonnière du marché a investi dans des sacs biodégradables. Mais ça ne résoudra pas tous ses problèmes. "Les gens vont devoir venir avec des boites, des paniers", commente la commerçante.

Une dégradation lente dans la nature

D'autres se félicitent du délai supplémentaire, car il va permettre d'écouler les stocks. Et l'interdiction des sacs à usage unique sera l'occasion d'économiser leurs achats. Elle concerne les éléments les plus fins, d'une épaisseur inférieure à 50 micromètres.
Souvent utilisé moins de 20 minutes, un sac plastique met entre 100 et 400 ans à se dégrader dans la nature.

Le JT
Les autres sujets du JT