Nucléaire : Bure, un chantier colossal au coût phénoménal

A Bure (Meuse), l'État veut enfouir à 500 mètres sous terre les déchets nucléaires les plus radioactifs ou à vie longue du parc français. Un projet coûteux.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Enfouir les déchets des centrales nucléaires à 500 mètres sous terre à Bure (Meuse), c'est un chantier pharaonique qui doit durer cent ans. EDF, qui doit payer la facture, estime le coût à 20 milliards d'euros. Pour l'Andra, l'agence qui doit construire le stockage, le coût serait de 34 milliards d'euros. "L'Agence a intérêt à ce que le chiffrage intègre des options de sûreté les plus solides possible alors qu'EDF a intérêt à ce que ce stockage coûte le moins cher possible", explique Yves Marignac, expert indépendant Wise Paris.

Coût estimé sûrement dépassé

Le gouvernement a tranché : ce sera 25 milliards d'euros. "Le coût a toutes les chances d'être au moins deux fois plus élevé. On est probablement le seul pays où le gouvernement fixe à l'avance par décret, le coût futur d'un projet aussi colossal et aussi incertain", estime l'expert.

Un employé montre une alvéole destinée à accueillir des déchets nucléaires, dans le laboratoire souterrain de Bure (Meuse), le 28 juin 2011.
Un employé montre une alvéole destinée à accueillir des déchets nucléaires, dans le laboratoire souterrain de Bure (Meuse), le 28 juin 2011. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)