Dans les Côtes-d'Armor, le projet d'installation d'une antenne relais au milieu d'un camping fait polémique

À Saint-Jacut-de-la-Mer, près de Saint-Malo dans les Côtes-d'Armor, une antenne relais doit être implantée en plein milieu d'un camping municipal. Une partie des habitants s'oppose au projet. 

Une antenne-relais va être installée dans le camping municipal de Saint-Jacut-de-la-Mer. Ici, la plage de l\'île des Ebhiens, au large de la commune. 
Une antenne-relais va être installée dans le camping municipal de Saint-Jacut-de-la-Mer. Ici, la plage de l'île des Ebhiens, au large de la commune.  (VALERY HACHE / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le projet d'installation d'une antenne relais à Saint-Jacut-de-la-Mer, près de Saint-Malo dans les Côtes-d'Armor, provoque la colère d'une partie des habitants de la commune, rapporte France Bleu Armorique. En effet, cette antenne doit être implantée au milieu du camping municipal de ce village situé sur une presqu'île, à deux pas d'une plage de sable blanc. L'installation devrait mesurer entre 30 et 35 mètres de haut, soit "à peu près la hauteur d'un immeuble de dix étages", selon le collectif Stop antenne relais de Saint-Jacut-de-la-Mer. "Elle sera en plein dans les mobil-homes", déplore Alain, un des membres du collectif.

Le permis de construire affiché derrière un buisson

Depuis la découverte du permis de construire, daté du 4 avril 2017 et affiché derrière un buisson à l'entrée du camping, un collectif d'opposants au projet a été créé. Les membres ont déposé un recours gracieux et réalisé deux pétitions, sur papier et sur internet, qui ont récolté près de 800 signatures. Nicole fait partie des signataires :

Ce pylône m'ennuie pour des raisons esthétiques mais également de santé. Ça gêne ma vue et j'ai peur du risque sanitaire.Nicole, membre du collectif Stop antenne relaisà France Bleu Armorique

Josiane a elle aussi signé la pétition : elle n'est pas contre le projet en lui-même mais contre l'emplacement prévu pour l'antenne relais. "J'aurai une vue directe sur ce pylône, ce n'est pas ce qui m'enchante mais la priorité c'est aussi de défendre le site remarquable dans lequel on habite", explique cette habitante de Saint-Jacut-de-la-Mer. "Ce qu'on demande aux opérateurs, c'est d'essayer de poser leurs antennes dans des endoits où ça ne se voit pratiquement pas." 

Josiane renvoie la balle à la maire de la commune. "Il y a des solutions. Il faut qu'elle les trouve." Claire Thirion-Emberson, maire de Saint-Jacut-de-la-Mer, assure que ses services travaillent sur la question, en contact direct avec l'opérateur. Elle assure aussi s'être surtout concentrée sur les aspects sanitaires et sécuritaires dans ce dossier.