Cet article date de plus d'un an.

Environnement : Emmanuel Macron annonce que 2025 sera "l’année des océans" en France

"Les océans sont au cœur de notre destin et de celui de l'humanité", plaide le chef de l'Etat, dans une vidéo enregistrée depuis le Mont-Saint-Michel, avant de rappeler que la conférence des Nations unies pour les océans se tiendra à Nice en 2025.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Emmanuel Macron a annoncé que 2025 sera "l'année des océans", en France, dans une vidéo publiée sur Twitter. (CAPTURE ECRAN TWITTER)

Emmanuel Macron annonce ce jeudi que 2025 sera "l'année des océans", en France. "On va lancer toute une série de travaux pour œuvrer, préparer, mobiliser, faire connaître dans les écoles, dans les collèges, dans les lycées, dans le monde professionnel", explique le président de la République dans un message vidéo sur Twitter, depuis le Mont-Saint-Michel (Manche). Le moment n'est pas choisi au hasard. "En 2025, nous allons accueillir la conférence des Nations unies pour les océans à Nice", rappelle-t-il.

>> Dérèglement climatique : les océans ont connu leur mois de mai le plus chaud jamais enregistré

"Les océans sont au cœur de notre destin et de celui de l'humanité", souligne aussi le chef de l'État. D'autant plus que "la France est deuxième puissance maritime du monde, grâce en particulier à nos Outre-mer". Cette séquence vidéo est entrecoupée d'interventions de scientifiques et d'explorateurs. Parmi eux : Jean-Louis Étienne, mais aussi Romain Troublé, directeur général de la fondation Tara océan, et Françoise Gaill, présidente de l'Ocean sustainability fondation et chercheuse CNRS.

L'Élysée rappelle par ailleurs qu'un "programme de recherche très ambitieux" pour mieux connaître les grands fonds marins a déjà été lancé. Il est "doté de 50 millions d'euros, et quatre missions dotées de 100 millions d'euros pour développer des drones d’exploration, notamment autour du volcan marin de Mayotte, pour mieux comprendre ces écosystèmes uniques et méconnus".

"Ces efforts d’exploration et de renforcement de nos connaissances scientifiques s’accéléreront" et "le Président aura l’occasion d’y revenir dans les prochaines semaines", indique-t-on de même source.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.