Canicule : avec 41 °C enregistrés, il n'a jamais fait aussi chaud à Biarritz

Le précédent record de chaleur dans la ville des Pyrénées-Atlantiques datait de 2003.

La rue des Halles, à Biarritz (Pyrénées-Altantiques), le 4 juin 2021.
La rue des Halles, à Biarritz (Pyrénées-Altantiques), le 4 juin 2021. (JEAN ISENMANN / ONLY FRANCE / AFP)
Ce qu'il faut savoir

L'été n'a pas encore commencé, mais la France étouffe déjà. A Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), une canicule intense d'une précocité inédite s'est fait sentir, samedi 18 juin, puisque 41 °C ont été enregistrés à 15 heures à la station météo de l'aéroport de la cité balnéaire. Il n'avait jamais fait aussi chaud dans la ville et le précédent record de température absolue datait de 2003. 

Ce direct est maintenant terminé.

Onze départements en alerte rouge. Au total, 11 départements sont en vigilance rouge canicule et 59 autres, de la région parisienne à la frontière allemande ainsi que de la Bretagne à la région lyonnaise, sont en alerte orange. Météo France a ajouté l'Ain, dans la journée de samedi, à la longue liste des départements concernés par cet épisode caniculaire.

Un épisode de pollution à l'ozone. Avec la chaleur extrême, les concentrations d'ozone dans l'air sont en nette augmentation sur une grande partie de la France, selon Prev'Air. Des restrictions à la circulation ont ainsi été mises en place dans plusieurs régions, dont l'Ile-de-France, les Hauts-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes.

Des risques d'incendie. "Nous intervenons sur l'ensemble du territoire", a expliqué sur franceinfo le commandant Eric Brocardi, porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. Les régions du nord de la France ont elles aussi dû s'adapter à ces risques de feu en zones naturelles.