Vidéo Il se rend à la COP26... à vélo

Publié
BRUT
Article rédigé par

Ce conférencier marseillais a décidé de se rendre à la COP26 de Glasgow à vélo. La Manche, il l'a traversée avec un vieux voilier. Zéro déchet, zéro matériel neuf, zéro empreinte carbone, c'est possible, et Benjamin a voulu le prouver avec son Expedition Zero.

Lui, c'est Benjamin de Molliens, un aventurier engagé. Il s'est lancé un défi peu commun et a accepté de nous le partager : rejoindre la COP26 à Glasgow... à vélo. Il s'est donc mis "en mode "3-0"" : zéro déchet, zéro matériel neuf et zéro empreinte carbone, avec un voilier et à vélo. "Le changement climatique, c'est l'enjeu du siècle", sourit-il. De Lille, il a rejoint Boulogne-sur-Mer à vélo. Pour cette partie du voyage, le conférencier marseillais a été accompagné par deux amis, Nathan et Hugo. Pour respecter autant que possible son objectif "zéro matériel neuf", le vélo lui a été prêté et les sacoches ont été confectionnées à partir de matériaux usagés. "La sacoche avant-arrière, c'est du crash pad d'escalade, ça, c'est de la toile de kayak, là, c'est une ceinture de gilet de sauvetage et, ça, c'est un ancien pneu de vélo", montre Benjamin.

Sensibiliser à notre empreinte écologique

C'est ensuite seul que Benjamin a poursuivi son aventure. Il a donc traversé la Manche en voilier avant de reprendre son vélo direction Londres. "Je ne pousse pas les gens à, tous, prendre leur vélo et parcourir 1000 km mais je cherche à sensibiliser les gens, le plus grand nombre, à notre empreinte écologique, à notre empreinte carbone et en commençant par moi plutôt qu'en pointant du doigt les autres", confie le jeune aventurier. Même pour ses courses de denrées alimentaires, Benjamin a trouvé un magasin zéro déchet avant de finir son long périple.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.