Royaume-Uni : la chute d'un arbre sur une caténaire barre la route de la COP26 à une foule de voyageurs

La chute de l'arbre a entraîné une interruption de la circulation des trains entre la gare de Euston, à Londres (Royaume-Uni), et Glasgow où débutait la COP26 dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une conférence de presse lors du lancement de la COP26 à Glasgow, en Ecosse, le 31 octobre 2021.  (PAUL ELLIS / AFP)

Des centaines de voyageurs bloqués sur le chemin de la COP26. Une foule de passagers espérant se rendre en train à Glasgow, en Ecosse, pour la COP26 sur le climat, s'est retrouvée bloquée à la gare de Euston à Londres (Royaume-Uni) dimanche 31 octobre, à cause d'une interruption du trafic due à la chute d'un arbre sur une caténaire. La compagnie ferroviaire Avanti West Coast, qui dessert notamment Glasgow depuis Euston, a conseillé sur Twitter aux voyageurs de ne pas se déplacer, ajoutant toutefois essayer de trouver des itinéraires alternatifs.

>> Réchauffement climatique : suivez le lancement de la COP26 dans notre direct 

La gare londonienne de Euston a de son côté annoncé sur Twitter que des équipes d'intervention étaient à l'œuvre pour "enlever l'arbre et faire une évaluation complète des dommages pour prévoir les réparations". L'incident est survenu à environ 130 kilomètres au nord de la capitale britannique. 

Sur le réseau social, nombre de voyageurs ont critiqué le fait de ne pas pouvoir se rendre à Glasgow en train, moyen de transport nettement moins polluant que l'avion.

>> REPORTAGE. Avant la COP26, la jeunesse tient sa propre conférence-climat à Glasgow et somme les dirigeants de lui "laisser un avenir"

"Tous les trains vers Glasgow suspendus à un événement météorologique – des centaines de délégués pour une conférence sur le climat bloqués à Euston, car les infrastructures du Royaume-Uni ne sont pas assez résilientes pour résister au changement climatique...", a tweeté Cecilia Keating, journaliste spécialisée sur les questions d'environnement. La reporter a publié une photo montrant une foule suspendue aux panneaux d'affichage, à côté desquels trône un écran sur lequel défilent les inscriptions "le monde vous regarde COP26", "pas de temps à perdre".

Lancée dimanche, la COP26 représente "le dernier et le meilleur espoir" de parvenir à limiter le réchauffement de la planète à +1,5 °C, objectif le plus ambitieux de l'accord de Paris, a déclaré son président Alok Sharma à son ouverture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers COP26

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.