COP26 : Vladimir Poutine n'ira pas à la conférence mondiale sur le climat à Glasgow

D'après le Kremlin, le climat représente toutefois "une des plus grandes priorités de notre politique étrangère".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président russe Vladimir Poutine, le 10 octobre 2021 à Moscou (Russie). (EVGENIY PAULIN / SPUTNIK / AFP)

Le président russe Vladimir Poutine n'ira pas à Glasgow pour la COP26, la conférence mondiale sur le climat. Cette décision a été rendue publique mercredi 20 octobre par le Kremlin, qui assure que le dossier climatique restait "une des plus grandes priorités de notre politique étrangère" pour la Russie.

Le Kremlin a annoncé mi-octobre que la Russie, un des plus gros pollueurs au monde, visait la neutralité carbone d'ici 2060. Selon le quotidien Kommersant, le gouvernement russe préparerait une nouvelle stratégie environnementale avec des mesures plus musclées pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Selon ce plan, Moscou viserait à réduire ses émissions de près de 80% d'ici 2050, notamment en abandonnant progressivement le charbon comme source d'électricité au profit de davantage d'énergie nucléaire, entre autres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers COP26

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.