Environnement : des briques d'immeuble absorbent la pollution

Publié Mis à jour
Environnement : des briques d'immeuble absorbent la pollution
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Etienne, H. Strobel, V. Lavigne - France 2
France Télévisions

Un immeuble d'habitation à Saint-Louis (Haut-Rhin) dispose d'une façade dépolluante. Elle permettrait de neutraliser le CO2 de 20 voitures par an, soit l'équivalent de 50 arbres.

Alors que la COP26 touche à sa fin, de nombreuses initiatives voient le jour en terme d'environnement. C'est notamment le cas à Saint-Louis, dans le Haut-Rhin. Un immeuble dispose d'une façade à première vue normale, sauf que ses briques rouges ne sont pas décoratives. Elles permettraient de dépolluer l'air. Du ciment contenu dans les briques absorbe les gaz comme le CO2. Grâce à la lumière du soleil se produit un phénomène d'oxydation qui va accélérer la décomposition des particules avant de les rejeter dans l'atmosphère. Elles sont alors non-polluantes.

Une construction qui coûte plus cher

La construction de cette façade a eu un surcoût : 100 000 euros rien que pour les briques. À l'intérieur, l'architecte a opté pour des matériaux moins pollués à la construction, comme des peintures naturelles par exemple. Des matériaux qui coûtent en moyenne 5% à 10% plus cher. Pourtant, pour s'offrir un 80 mètres carrés, un couple a dépensé environ 250 000 euros, pas forcément plus cher qu'un logement dans un immeuble neuf classique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.