COP26 : quel bilan dresser après une première semaine de discussions ?

Publié Mis à jour
COP26 : quel bilan dresser après une première semaine de discussions ?
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

La COP26 s’est ouverte à Glasgow, en Écosse, le 1er novembre dernier. L’occasion de faire un premier point, à mi-chemin dans les discussions, alors que le sommet pour le climat se conclut le 12 novembre prochain.

Boris Johnson avait lancé la COP26 de Glasgow (Écosse) avec des paroles graves et un regard noir sur la situation climatique de la planète. "Un échec de cette conférence déclencherait dans le monde une colère et une impatience incontrôlables", avait lâché le Premier ministre britannique. La COP26 arrive à mi-parcours, elle qui s’est ouverte le 1er novembre dernier. 40 nations se sont engagées à mettre fin au charbon d’ici 2030, et de le remplacer par des énergies propres.

"Le festival mondial du 'greenwashing'"

Mais la Chine, l’Australie et l’Inde, les plus grands consommateurs de charbon, n’ont pas signé cette déclaration. Un accord a également été annoncé pour enrayer la déforestation d’ici 2030, mais ces engagements avaient déjà été pris par 38 pays en 2014. Le Brésil, de son côté, un des plus gros émetteurs de CO2, a annoncé réduire de moitié ses émissions de gaz à effet de serre. L’Inde vise la neutralité carbone d’ici 2070. Mais pour les activistes, ces annonces sont trop tardives. "Ce n’est plus une conférence pour le climat, il s’agit désormais du festival mondial de 'greenwashing'. C’est une célébration de deux semaines de business et de 'blabla'", a répondu la militante Greta Thunberg. La COP26 se termine le 12 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.