COP26 : hospitalisée mi-octobre, la reine d'Angleterre ne se rendra pas au sommet pour le climat

Publié
COP26 : hospitalisée mi-octobre, la Reine d'Angleterre ne se rendra pas au sommet pour le climat
France 2
Article rédigé par
M. Boisseau, M. Septembre, O. Briand - France 2
France Télévisions

La reine d'Angleterre renonce à participer à la COP26 organisée à Glasgow en Écosse. Âgée de 95 ans, Elizabeth II suit les conseils de son médecin qui lui demande de se reposer. Cette décision est très largement commentée outre-Manche. 

La reine d'Angleterre n'est pas tout à fait rétablie pour la COP26 qui commence le 31 octobre à Glasgow, en Écosse. Mardi 26 octobre, Elizabeth II a mené des réunions avec des ambassadeurs suisses et sud-coréens, en visioconférence, comme pendant les confinements. Après son hospitalisation le 20 octobre pour des raisons encore inconnues, la reine, âgée de 95 ans et actuellement au château de Windsor, doit renoncer à se déplacer au sommet pour le climat. "Sa Majesté a décidé, avec regrets, qu'elle ne se rendra pas à Glasgow. Sa Majesté est déçue de ne pas assister à la réception mais s'adressera aux participants dans un message vidéo enregistré", a indiqué Buckingham dans un communiqué. 

La famille royale quand même représentée

Au parlement écossais début octobre, Elizabeth II avait pourtant souligné l'importance de la COP26. "Les yeux du monde entier seront tournés vers le Royaume-Uni et l'Écosse en particulier. Avec la rencontre des dirigeants de la planète pour combattre le changement climatique", avait-elle déclaré. Ce mercredi 27 octobre, son retrait fait la Une de la presse anglaise. Les Londoniens comprennent que sa santé soit la priorité. "C'est une décision raisonnable", commente un habitant. "Elle fera connaître son avis à ceux qui comptent, même sans être présente", poursuit une autre. La famille royale sera tout de même représentée avec le prince William et le prince Charles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.