COP21 : l'importante protection des chefs d'État

Le dispositif de sécurité pour encadrer la conférence sur le climat et les représentants des pays du monde entier est important autour du Bourget.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est l'image du jour : l'autoroute A1 réservée aux convois présidentiels. On a ainsi vu passer l'important entourage de Barack Obama. La sécurité des chefs d'État est la priorité ce lundi 30 novembre, jour d'arrivée des représentants des pays du monde entier pour la COP21. Au Bourget (Seine-Saint-Denis), des militaires en tenue de combat guettent l'arrivée de chaque délégation, aidés dans les airs par des hélicoptères.

Des vérifications minutieuses

Chaque voiture est passée au peigne fin grâce à un robot démineur téléguidé. Dans l'enceinte placée sous contrôle des Nations Unies, chaque visiteur doit passer des portiques de sécurité. Les contrôles se poursuivent jusqu'aux accès aux salles de conférence. Les gardes bleus de l'ONU vérifient un à un tous les badges. Les contraintes continuent en fin d'après-midi : quand Obama quitte le Bourget, les policiers invitent les visiteurs à rejoindre la gare à pied.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un poste de contrôle de police à la frontière avec l\'Italie, le 17 novembre 2015.
Un poste de contrôle de police à la frontière avec l'Italie, le 17 novembre 2015. (VALERY HACHE / AFP)