Convention citoyenne pour le climat : Laurence Tubiana salue "plusieurs engagements vraiment importants" d'Emmanuel Macron

La coprésidente du comité de gouvernance de la Convention citoyenne pour le climat s'est félicitée des annonces du chef de l'Etat, qui a notamment promis d'injecter 15 milliards d'euros supplémentaires pour accélérer la transition écologique.

Le président de la République Emmanuel Macron s\'exprimant devant les 150 membre de la Convention citoyenne pour le climat lundi 29 juin 2020 à Paris.
Le président de la République Emmanuel Macron s'exprimant devant les 150 membre de la Convention citoyenne pour le climat lundi 29 juin 2020 à Paris. (CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

C'est une rencontre qui tombe à pic. Au lendemain de la poussée des écologistes aux municipales, Emmanuel Macron a donné, lundi 29 juin, des réponses "fortes" aux propositions – parfois controversées  des 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat, qu'il recevait à l'Elysée dans la matinée. Dans son discours, il a assuré qu'il porterait le combat de la création d'un crime d'écocide au sein des instances internationales et qu'il allait étudier son introduction dans le droit français.

La satisfation de Laurence Tubiana. La coprésidente du comité de gouvernance de la Convention citoyenne pour le climat a salué le discours d'Emmanuel Macron. "C'est un début de réponse assez substantiel parce que le président de la République a su répondre très rapidement aux 150 citoyens de la Convention avec des engagements. Et il y en a plusieurs qui sont vraiment importants", a-t-elle assuré.

Un référendum pour 2021 ? Le chef de l'Etat s'est dit "favorable" à la "réécriture de l'article 1er de notre Constitution (...) pour introduire les notions de biodiversité, d'environnement, de lutte contre le réchauffement climatique". Il a également déclaré qu'un référendum "sur un ou plusieurs textes de loi" reprenant d'autres propositions de la Convention pourrait être organisé en 2021. Il a en revanche écarté la demande de réécrire le préambule de la Constitution pour "placer l'environnement au-dessus de nos autres valeurs fondamentales".

 Quinze milliards d'euros pour la transition écologique. Emmanuel Macron a promis une aide de 15 milliards d’euros supplémentaires sur deux ans qui seront injectés pour la conversion écologique de l’économie française. "L'Etat prendra toute sa part", a-t-il déclaré, promettant la mise en place d'un "fonds de transformation écologique de notre économie" pour notamment "investir dans les transports propres, rénover nos bâtiments" et "inventer les industries de demain".

Près de 150 propositions. Après neuf mois de travail, les membres de la Convention ont proposé 149 mesures, parmi lesquelles la création d'un crime d'écocide par référendum, la réduction de la vitesse sur l'autoroute de 130 à 110 km/h, l'interdiction des panneaux dans l'espace public extérieur ou l'interdiction des semences OGM. Retrouvez-les dans notre article. Emmanuel Macron a recalé trois de ces propositions, dont la limitation à 110 km/h.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CLIMAT

20h13 : J’ai grandi dans le 06 ou la vitesse est limitée à 110 et je n’en suis pas mort (je ne pense pas que les personnes utilisant leur voiture pour le travail non plus). Il faut arrêter la bêtise, 20km/h en moins à des impacts prouvés en termes de circulation (moins d’embouteillages) de sécurité et d’émissions pour seulement quelques minutes de différence sur un trajet moyen... les réactions épidermiques et égoïste à cette mesure montre que on a encore du chemin à faire... sur un postulat tous a 110 et il faut défendre un passage à 130 on avance quoi comme argument ? Quelques minutes de gagnées pour combien de morts et d’émissions en plus ?

20h12 : Toujours plus facile de contraindre ceux qui n'ont pas de représentation collective gênante comme peuvent en avoir divers lobbies, par exemple ceux du tourisme et des transports.Il m'arrive souvent de me déplacer de Caen à Paris pour travailler, et je suis obligé de partir à 5h15 du matin pour arriver péniblement vers 9h00 pour parcourir environ 250km. Je respecte les limitations et mon véhicule consomme environ 6L/100km.Je refuse qu'on m'attribue la seule et pleine responsabilité du contexte écologique en terme d'émission de CO2, alors que des milliers d'avions brûlent du kérosène chaque secondes, sans obligation forte d'optimisation et qu'environ le même nombre de super-cargos brûlent des tonnes de fuel lourd en totale impunité.Pour faire un constat honnête et augmenter l'efficacité des décisions, peut être serait-,il temps de comparer les émissions CO2 de ces moyens de transport avec ceux des conducteurs quotidiens.Mais...ce serait sûrement moins simple voire compliqué politiquement de pointer du doigt de grands acteurs économiques qui polluent en masse.C'est une mesure de facilité, de posture, de dédouanement, pas une mesure "globale".

20h12 : Comme vous avez envie de continuer de débattre des 110 km/h sur l'autoroute, on continue de donner la parole aux deux camps (répartis à peu près également parmi nos lecteurs).

20h06 : Il est 20 heures (passées de quelques minutes) ! Faisons un point sur l'actualité de ce lundi soir.

• Et si on regardait le scrutin municipal avec des cartes ? Voici la carte des maires les plus mal élus, celle des 50 résultats à retenir du 2e tour, le gif qui montre la chute du RN, et celui qui illustre la percée des écologistes.

• Après deux jours de relâche, la DGS a communiqué le bilan de l'épidémie en France : on compte 35 morts de plus depuis vendredi, portant le total à 29 813 morts. Le nombre de patients en réanimation continue de baisser.

• La Convention citoyenne pour le climat a présenté ses travaux à Emmanuel Macron ce matin. Le président a retenu toutes les propositions sauf trois, et a annoncé "15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans pour la conversion écologique de notre économie". Voici ce qu'il fallait retenir de son discours.

• Dans l'affaire des emplois fictifs, François Fillon a été condamné à 5 ans de prison dont trois avec sursis et deux ferme. Son épouse, Penelope Fillon, a écopé de trois ans de prison avec sursis.

19h31 : Je suis navré mais la route c'est mon métier, je suis commercial ... mon volume horaire de travail hebdomadaire est déjà de 80h et moi aussi, j'ai le droit de profiter un peu de ma famille !!!! Alors les 110 pour des déplacements quotidiens sur l'ensemble du territoire c'est NON !!!

19h31 : Quand on vit à la campagne, il n'y a pas d'autoroute, donc 110 ou 130, ça ne change rien quant au temps de trajet... S'il y a une autoroute, c'est qu'on va vers, ou qu'on vient d'une ville, donc la diminution à 110, ça gêne ceux qui vivent et travaillent en ville.J'ajoute que si déjà on faisait vraiment respecter les limites existantes, ça ferait déjà baisser la vitesse moyenne, donc la pollution : les radars sont écolos, n'en déplaise aux GJ!

19h30 : #climat Mon grand père me racontait qu’il allait de Saint Cannat à Aix en Provence à dos d’âne. Que ça lui prenait la journée. Aujourd’hui on traverse la France dans la journée en voiture. On vas bien assez vite. Ce ce n’est pas les quelques minutes perdues qui changeront votre vie. Mais qui sauveront la planète. (Enfin j’espère).

19h30 : On continue de débattre de l'abaissement de la vitesse à 110km/h sur l'autoroute, mesure enterrée par Emmanuel Macron tout à l'heure au moment de reprendre à son compte les propositions de la Convention citoyenne.

19h09 : L'automobile est peut-être terminé pour certains , habitant sans doute une grande ville. Mais pour de nombreux français habitant en milieu rural et éloigné des grandes villes, elle est indispensable..

19h09 : La meilleure mesure pour sauver est de généraliser une production pilotable bas carbone de l’électricité par l’énergie nucléaire. N’en déplaise à certains mais c’est la meilleure solution pour sauver notre planète

19h08 : Pareillement et je vis en milieu rural, franchement on ne peut pas sacrifier 4 à 5min de trajet pour nos enfants et les générations d'après ?

19h08 : Du coup, le débat sur la pertinence de limiter la vitesse sur l'autoroute à 110km/h est reparti dans les commentaires (et plutôt à 200 km/h).

19h04 : Et bien non tout le monde n'est pas contre le 110 sur autoroute, je suis farouchement pour, et cela pour bien des raisons la principale étant que cette mesure remet en cause le sacro saint dogme du toujours plus vite, et corrélativement abouti à des véhicules moins puissants, moins lourds, qui consomment moins. Si on n'est pas capable d'accepter de perdre un peu de temps pour sauver la planète on n'acceptera pas d'avantage d'autres mesures absolument nécessaires et plus contraignantes. Une fois de plus la lutte pour le climat c'est pour les autres c'est pour demain. Le 110 sur autoroute était la seule mesure à effet immédiat qui touchait tout le monde indifféremment sans toucher au porte monnaie. Quand comprendra t on que l'automobile c'est terminé?

19h05 : Dans les commentaires, @Citoyen pas unanime récuse l'idée qu'une majorité de Français est opposée à la réduction de la limitation à 110 km/h sur l'autoroute. Des sondages montraient cependant que près de trois quarts des Français se disaient opposés à cette mesure, c'est d'ailleurs pour cela qu'Emmanuel Macron a retiré la mesure proposée par la Convention citoyenne.

18h03 : Il est 18 heures, rembobinons l'actualité de l'après-midi :

• Abstention record, soirée catastrophe pour LREM, poussée des écologistes dans les grandes villes, victoire du Rassemblement national à Perpignan... Voici les enseignements du second tour des élections municipales.

• La Convention citoyenne pour le climat a présenté ses travaux à Emmanuel Macron ce matin. Le président a retenu toutes les propositions sauf trois, et a annoncé "15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans pour la conversion écologique de notre économie". Voici ce qu'il fallait retenir de son discours.

• Dans l'affaire des emplois fictifs, François Fillon a été condamné à 5 ans de prison dont trois avec sursis et deux ferme. Son épouse, Penelope Fillon, a écopé de trois ans de prison avec sursis.


• La procédure d'arrêt du second réacteur de Fessenheim a débuté à 16h30, avec un peu d'avance sur l'horaire annoncé initialement. Nous répondons à cinq questions sur l'arrêt définitif de la plus vieille centrale nucléaire de France.

16h57 : Bonjour @JoanLucas. Les 149 propositions sont détaillées sur le site de la Convention citoyenne.

16h57 : Bonjour, sur quel site peut-on consulter TOUTES les 149 propositions sur le climat ? Merci

16h54 : Bonjour @Charlita. Sur son site, la Convention citoyenne pour le climat détaille les profils des 150 participants sélectionnés par tirage au sort, puis filtrés par Harris Interactive pour obtenir un panel représentatif de la population française. Différents niveaux de diplômes, âges et situations socio-professionnelles étaient ainsi représentés.



(CONVENTION CITOYENNE POUR LE CLIMAT)

16h53 : Je voudrais savoir les âges et les professions des 150 citoyens ?

15h50 : "C'était une mesure qui aurait caricaturé la convention citoyenne. Repousser sine die cette mesure était la meilleure des choses qu'on pouvait mettre en place."


Le délégué général de 40 millions d'automobilistes se réjouit du report par Emmanuel macron du débat sur l'abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes à 110 km/h. "C'est une victoire car s'il y avait un dossier qui créait l'unanimité, c'était bien cette opposition aux 110 km", affirme-t-il.

15h30 : Sur Twitter, deux des 150 citoyens tirés au sport pour participer à la Convention pour le climat réagissent aux annonces d'Emmanuel Macron.

14h36 : Félicitations à E Macron qui a su écouter les propositions tout en restant équilibré dans ses décisions

14h35 : Et voilà... Les mécontents entrent en action. Il a dit oui à 146 propositions dont certaines financièrement contraignantes ( certes moins que les 4%). Et on ne retient que le rejet des 4% et des 110km/h.

14h35 : C’est toujours le « en même temps » de Macron... Oui je vous écoute mais en même temps non... On ne change les choses qu’à la marge et sans embêter les très grosses entreprises parce que quand même, vous comprenez... En gros des personnes ont cogité sur des projets pendants des mois et lui tranche en 2 jours tout seul... Comme d’habitude. Il semble qu’il n’ait rien compris aux votes d’hier

14h33 : Je suis attristé... Supprimer un symbole fort et une entrée de fond significative, en invalidant les 4% sur les dividendes !!! En contrepartie, pour éviter la fronde du peuple, notre président fait de même concernant les 110km/h. Je suis amère...

14h33 : Dans les commentaires, vous êtes partagés sur les réponses d'Emmanuel Macron aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat.

14h29 : Emmanuel Macron a annoncé qu'il comptait transmettre au gouvernement ou au Parlement, ou encore soumettre à référendum "la totalité des propositions" de la Convention citoyenne pour le climat, "à l'exception de trois d'entre elles". Voici ce qu'il faut retenir de ce discours.

Emmanuel Macron lors de son discours devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat, le 29 juin au Palais de l\'Elysée à Paris. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)

14h23 : Voici un nouveau point sur l'actualité à 14 heures (et des poussières) :

• Dans l'affaire des emplois fictifs, François Fillon a été condamné à 5 ans de prison dont deux ferme, une amende de 375 000 euros et une peine d'inéligibilité de 10 ans. Son épouse, Penelope Fillon, écope de trois ans de prison avec sursis, une amende de 375 000 euros et 2 ans d'inéligibilité.


• Six membres de la Convention citoyenne pour le climat ont présenté leurs travaux à Emmanuel Macron ce matin. Le président a retenu toutes les propositions sauf trois, et a annoncé "15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans pour la conversion écologique de notre économie". Suivez notre direct.

• Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Besançon, Annecy, Tours ou Poitiers... Le second tour des municipales a été marqué par une forte poussée des écologistes dans les grandes villes françaises. Le point dans cet article.

• Abstention record, soirée catastrophe pour LREM, victoire du Rassemblement national à Perpignan... Voici les autres enseignements de ce scrutin.

14h05 : Apparemment, on ne touche pas aux actionnaires qui orientent les choix, ni aux pesticides qui empoisonnent la planète.

14h04 : L’écologie OUI mais toucher au gros capital NON & c’est bien dommage !!

14h03 : Quelle blague cela. Quel manque de respect pour tous ceux qui ont passé du temps à travailler sur ce sujet! Il retient “tout sauf trois propositions...” sauf que ces trois propositions sont justement celles qui feraient changer les choses. 4% de taxe sur les dividendes... vous de quoi créer des rentrées d’argent! 4%!

14h03 : Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à être dubitatifs face aux annonces d'Emmanuel Macron en réponse aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Le chef de l'Etat a rejeté trois mesures, dont la création d'une taxe de 4% sur les dividendes.

13h42 : Bonjour @ecologie. La Convention citoyenne pour le climat appelle à la création du crime d'écocide pour sanctionner les atteintes graves à l'environnement (une proposition que les 150 citoyens souhaitent voir soumise à référendum). Vous trouverez plus de détails dans cet article de mon collègue Thomas Baïetto.

13h35 : Pouvez vous expliquer ce qu'est l'ecocide??? merci

13h42 : Durant son discours, Emmanuel Macron a botté en touche sur la question de la création d'un crime d'écocide, en le renvoyant au droit international. "Il faut faire en sorte d'inscrire ce terme dans le droit international, a-t-il estimé. Je porterai donc ce combat au nom de la France dans les instances internationales."

(FRANCEINFO)

13h23 : Trois propositions de la Convention citoyenne pour le climat ont été clairement écartées par le président de la République. Il s'est notamment opposé à la création d'une taxe de 4% sur les dividendes distribués au-delà de 10 millions d'euros.

(FRANCEINFO)

13h25 : Voici un résumé des principales annonces du discours prononcé par Emmanuel Macron :

• Le président a retenu "la totalité des propositions" de la Convention citoyenne pour le climat, à l'exception de trois : la modification du préambule de la Constitution, la limitation de la vitesse maximale sur les autoroutes à 110 km/h et la création d'une taxe de 4% sur les dividendes.


• Il s'est en revanche dit favorable à une réécriture de l'article 1 la Constitution, pour y introduire les notions de biodiversité, d'environnement et de lutte contre le changement climatique.

• Le chef d'Etat a annoncé que "15 milliards d’euros supplémentaires sur deux ans seront injectés pour la conversion écologique de notre économie".

• Un projet de loi spécifique, intégrant "les mesures finalisées et d'autres, qui méritent d’être encore affinées ou complétées", sera présenté "à la fin de l'été". D'autres propositions de la Convention seront "abordées (...) lors d'un Conseil des ministres restreint dédié aux questions de biodiversité d'environnement et de climat, d'ici fin juillet".

• Enfin, Emmanuel Macron a promis qu'il y aurait "d'autres conventions citoyennes (...) sur d'autres sujets".

12h49 : Voici le point sur l'actualité à la mi-journée :

• Six membres de la Convention citoyenne pour le climat ont présenté leurs travaux à Emmanuel Macron ce matin. Le président a retenu toutes les propositions sauf trois, et a annoncé "15 milliards d'euros supplémentaires sur deux ans pour la conversion écologique de notre économie". Suivez notre direct.

• Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Besançon, Annecy, Tours ou Poitiers... Le second tour des municipales a été marqué par une forte poussée des écologistes dans les grandes villes françaises. Le point dans cet article.

• Abstention record, soirée catastrophe pour LREM, victoire du Rassemblement national à Perpignan... Voici les autres enseignements de ce scrutin.

• La Chine a annoncé des restrictions de visas pour certains Américains, en réponse à une mesure similaire prise par les Etats-Unis pour protester contre la répression du mouvement prodémocratie à Hong Kong.

12h46 : Bonjour @Valentin. Dans le rapport de la Convention, il y avait deux propositions de modification de la Constitution. La première concernait le préambule et Emmanuel Macron s'y est dit défavorable. La seconde concerne l'article 1 et le président est pour.

12h46 : Je ne vous comprend plus..

12h44 : Le président de la République termine son discours sous les applaudissements.

12h44 : "Merci pour votre engagement, la force que vous avez porté. Cela ne fait que commencer, le temps est à l'action, nous allons agir ensemble".

12h43 : "Il y aura d'autres conventions citoyennes (...) sur d'autres sujets", promet Emmanuel Macron.

12h42 : "Vous aurez un droit d'alerte"

Emmanuel Macron propose aux citoyens de suivre attentivement la reprise de leurs mesures.

12h46 : "Vous devez être les colporteurs de cette ambition écologique pour notre pays."

Le président invite les 150 participants à la Convention citoyenne à poursuivre leur travail de conviction.

12h46 : Le président de la République a également écarté le crime d'écocide, en le renvoyant au droit international. "Par ailleurs, nous étudierons avec vous et l'appui de juristes comment ce principe peut entrer dans le droit français dans le respect de nos principes fondamentaux. Et nous verrons alors ensemble les suites à donner", ajoute-t-il.

12h46 : "Je souhaite laisser ouverte la possibilité de conduire dès 2021 un référendum sur la base de l’article 11 de la Constitution, sur un ou plusieurs textes de loi reprenant vos propositions."