Climat : Emmanuel Macron veut inscrire la défense de l’environnement dans la Constitution

Emmanuel Macron veut organiser un référendum afin d’inscrire la défense de l’environnement dans la Constitution. Mais cette proposition doit d’abord être validée par le Parlement.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le président de la République a annoncé, lundi 14 décembre, une réforme constitutionnelle après 3h30 de débats avec une centaine de participants à la Convention citoyenne pour le climat. Cette proposition de garantir la préservation de l’environnement dans la Constitution via un référendum est un pari politique pour Emmanuel Macron.

Des doutes émergent

Les membres de la Convention citoyenne pour le climat ont fait part, depuis plusieurs semaines, de leurs doutes quant aux mesures réellement reprises par l’exécutif suite à leurs propositions concrètes. Cette annonce symbolique en a réjoui certains : "C’est toujours ça de pris, à chaque fois qu’une mesure sera prise, je serai content", explique un participant. Mais d’autres restent sur leurs gardes : "Ça ne répond pas à l’ensemble des questions qui ont été posées", rappelle une autre citoyenne. Ce référendum pourrait d’ailleurs ne jamais voir le jour.  La proposition doit d’abord être adoptée dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale, et par le Sénat. Mais ce dernier, majoritairement de droite, pourrait bloquer le texte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, le 14 décembre 2020 lors d\'une rencontre avec la Convention citoyenne pour le climat.
Le président de la République, Emmanuel Macron, le 14 décembre 2020 lors d'une rencontre avec la Convention citoyenne pour le climat. (THIBAULT CAMUS / AFP)