Comment la ville de Metz transforme ses déchets en énergie

La ville lorraine est parvenue à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% grâce à un cercle vertueux de valorisation des détritus.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis dix ans, Metz s'est lancée dans une grande entreprise écologique : changer les déchets en carburant. La ville de Moselle accueillera dimanche 5 et lundi 6 mai le G7 de l'environnement. Chaque habitant de la métropole trie en moyenne 47 kilos de déchets par an, soit six kilos de plus que la moyenne nationale. Ce qui n'est pas recyclé est ensuite valorisé par la commune.

-23% de consommation d'énergie

Les déchets sont brulés dans une chaudière et l'énergie produite par la combustion est transformée en vapeur d'eau pour alimenter le réseau de chauffage urbain. Pour compléter, la ville ne s'alimente plus avec du charbon, mais avec des copeaux de bois, issus de résidus forestiers. En ajoutant 35% de gaz, Metz alimente ainsi l'équivalent de 45 000 logements, la cathédrale, certains hôpitaux et même la mairie. En dix ans, la ville a ainsi réduit sa consommation d'énergie de 23% et ses émissions de gaz à effet de serre de 50%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Metz (Moselle) est parvenue à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% grâce à un cercle vertueux de valorisation des détritus.
Metz (Moselle) est parvenue à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% grâce à un cercle vertueux de valorisation des détritus. (FRANCE 3)