Cet article date de plus d'un an.

Climat : la reconstitution de la couche d'ozone est "une bonne nouvelle qui montre qu'on peut y arriver", selon un climatologue

Selon un rapport scientifique de l'ONU, la couche d'ozone est "en bonne voie" pour se reconstituer en quatre décennies.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une image de la Nasa depuis la Station spatiale internationale, le 2 septembre 2014. (NASA / AFP)

"C'est une bonne nouvelle qui montre qu'on peut arriver à améliorer les choses", a estimé mardi 10 janvier sur franceinfo le climatologue et directeur de recherche au CNRS Didier Hauglustaine, alors que la couche d'ozone, qui protège la Terre de radiations solaires dangereuses, est "en bonne voie" pour se reconstituer, selon un rapport de scientifiques publié lundi sous l'égide de l'ONU.

Le Protocole de Montréal (Canada), signé en 1987 et ratifié par 195 pays, a fortement réduit la quantité de chlorofluorocarbures dans l'atmosphère, et la couche d'ozone semble pouvoir se reconstituer d'ici quarante ans, selon les estimations de l'ONU. "Cela montre que le protocole signé en 1987 a fonctionné et que ces gaz qui détruisent l'ozone ont diminué dans l'atmosphère et que lentement, l'ozone est en train de guérir", a-t-il poursuivi.

"Cela montre aussi que lorsqu'il y a une mobilisation des scientifiques et une sensibilisation des politiques et des industriels, on peut prendre des mesures utiles."

Didier Hauglustaine, climatologue et directeur de recherche au CNRS

à franceinfo

Le climatologue ajoute cependant que "c'est beaucoup plus compliqué d'agir sur le réchauffement climatique car on parle d'un changement de toute la société".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.